Les « Smacs », dont le Cloud, tirent encore le marché IT