L’annulation du libre transfert des données des citoyens européens vers les US inquiète certaines organisations