Atos fait-elle une erreur en accueillant EMC et VMware dans son capital ?