IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Zoom donne accès au choix des datacenters pour le routage des données de ses utilisateurs

publié le jeudi 16/04/2020

 

Zoom Video Communications, un spécialiste de la visioconférence dans le cloud a lancé une nouvelle fonctionnalité dès le 18 avril. Chaque utilisateur payant de Zoom pourra choisir de s’appuyer ou non sur une région de datacenter spécifique pour le transit de ses données pendant ses appels et réunions.

 

Avec cette nouvelle fonctionnalité les administrateurs de Zoom et les propriétaires de comptes payants peuvent, au niveau du compte, du groupe ou de l’utilisateur, de spécifier quelles régions de datacenters peuvent être utilisées, ou non. Il ne sera toutefois pas possible de changer ou de se désengager de la région où le compte d’un client est provisionné. Cette région sera par défaut, verrouillée. Cette fonction permet aux clients de Zoom de mieux contrôler leurs données et leurs interactions avec le réseau mondial de datacenters de Zoom lorsqu’ils utilisent ses services de communication vidéo.

 

Zoom fournit des services à partir de ses propres datacenters en colocation et une solide architecture de cloud public. À noter que la sélection des régions sera honorée, quelle que soit la ressource sous-jacente utilisée pour la réunion. Les Connecteurs de salle de conférence (CRC) Zoom dans les régions dé-sélectionnées ne seront pas autorisés à se connecter aux réunions ou aux webinaires, quant aux numéros d’appel régionaux, ils seront eux aussi désactivés dans les régions indésirables.

 

Points additionnels : 

 

  • Les 17 datacenters de Zoom sont actuellement répartis dans les régions États-Unis, Canada, l’Europe, Inde, l’Australie, Chine, Amérique latine et Japon/Hong Kong.   

  • Les utilisateurs gratuits sont verrouillés sur les datacenters de leur région par défaut où leur compte est provisionné. 

  • Les données des utilisateurs gratuits en dehors de la Chine ne sont jamais acheminées par la Chine. 

  • Pour les utilisateurs basés en Chine, si l’administrateur du compte n’a pas opté pour le un datacenters en Chine avant le 25 avril, le compte ne pourra pas se connecter à un datacenter en Chine continentale pour le transit des données.

 

Pour rappel, les serveurs en Chine ont toujours été isolés dans le but de s’assurer que les données de réunion d’utilisateurs situés en dehors de la Chine restent « en dehors » de la Chine. Le 3 avril, Zoom a retiré tous ses serveurs de tunneling HTTPS en Chine afin d’éviter toute connexion par inadvertance à travers la Chine.

 

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :