IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Xerox relèvera son OPA hostile sur HP Inc. à 24 $ par action

publié le mardi 11/02/2020

Le fabricant américain de copieurs prévoit de relever d’ici début mars la valeur de son Offre Public d’Achat (OPA) hostile sur HP Inc. Xerox lui proposera 24 dollars par action, contre 22$ en novembre 2019. Attention, si cette bataille financière dure trop longtemps, leurs clients respectifs pourraient retarder, voir reporter sur un autre constructeur, leurs achats… 

 

Le fabricant américain de copieurs a précisé le 10 février 2020 que son offre comporte un versement de 18,40 dollars en espèces et de 0,149 dollars par action Xerox pour chaque action HP. L'offre précédente de Xerox, émise en novembre 2019 et rejeté depuis plusieurs fois par tous les actionnaires de HP Inc., était de 17 dollars en espèces par action et de 0,137 action de Xerox.

Ce dernier estimait alors que son OPA, qui proposait 24 dollars par action, représentait une prime de 41 % par rapport au prix moyen de l’action HP Inc. Sa nouvelle proposition valoriserait HP Inc. à 34 milliards de dollars, contre 33.5 Md$ précédemment. L’annonce de lundi 10 février a fait bondir de presque 5% le cours de l’action HP au Nasdaq.

 

Xerox met la pression sur les actionnaires de HP Inc.

Malgré un contexte de négociation très tendu, Xerox espère que cette nouvelle offre fera basculer un nombre croissant d’actionnaires de HP Inc. en faveur de son Offre Public d’Achat (OPA). L’augmentation ces derniers mois du nombre d’investisseurs communs, dont le milliardaire Carl Icahn qui détiendrait 11% de Xerox et 5% de HP Inc., rendent l'acceptation de cette proposition enrichie plus probable qu’auparavant.

 

Tout comme la proposition en janvier 2020 par Xerox d'une liste de candidats qui remplaceraient en 2020 tout le conseil d'administration actuel de HP Inc., en cas de succès de son OPA ? Xerox a d’ailleurs confirmé que son PDG avait rencontré, à plusieurs reprises, les principaux actionnaires de HP qui, selon lui, sont intéressés par sa nouvelle offre et les synergies qui en découlent post fusion. Il n’en reste pas moins que le conseil d’administration de HP Inc. a reproché à l’activiste Icahn son rôle dans le caractère hostile de cette OPA.

 

Xerox a-t-il réglé ses problèmes de solvabilité et de la rentabilité ?

Reste la question de la solvabilité et de la rentabilité de Xerox soulevé par la majorité des actionnaires de HP Inc. Le fabricant américain de copieurs a déjà tenté de lever cette objection dès janvier. Xerox a affirmé avoir obtenu des garanties de prêt de trois banques - Citigroup, Mizuho Financial et Bank Of America - pour un montant d’environ 24 milliards de dollars.

 

Il n’en reste pas moins que HP juge toujours assez modestes les perspectives financières de Xerox pour 2019 et 2020. Espérons que cette bataille financière de grande ampleur ne dure pas trop longtemps. En effet, les clients et partenaires des deux fabricants de systèmes d’impression pourraient alors être tentés de retarder, ou de reporter sur un autre constructeur, leurs achats rapidement…

 

Quid de leurs revendeurs sur un marché de l’impression encore en recul ?

Cela serait très une mauvaise nouvelle pour leurs revendeurs respectifs sur un marché mondial de l’impression encore en recul. Selon IDC, les livraisons d'imprimantes et de multifonctions en Europe de l’ouest ont reculé de 6,3% en 2019 par rapport au 12 mois précédents, voir de 8% lors de son quatrième trimestre ! Elles avaient déjà regressé de 5,3% en 2018. D’ailleurs, n’est-il pas étonnant de constater qu’aucun des deux protagonistes ne s’inquiète ouvertement de ce risque, voir de l’avis des revendeurs concernés ?

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,
#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :