IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Wecheck transforme la décroissance du chèque en opportunité

publié le mercredi 10/01/2018

Orone, éditeur de logiciels de dématérialisation des moyens de paiement et de digitalisation du dossier de souscription, fait évoluer en janvier l’intégralité de ses activités liées aux moyens de paiement sous la bannière Wecheck.

 

Plus qu’un simple changement de marque, cette annonce est une étape-clé dans la stratégie de développement de l’entreprise qui poursuit ses investissements pour proposer des solutions adaptées au contexte en forte mutation de ses clients.

 

Ainsi, les professionnels remettants de chèques, bénéficieront tous d’offres industrielles pour mener à bien leurs opérations d’encaissement. Ils pourront désormais s’appuyer sur un processus de gestion flexible, digitalisé, générateur de ROI à court terme et issu d’une longue expérience de l’éditeur. 

Pour les banques, Wecheck est une réponse aux enjeux de transformation, et notamment de rationalisation des opérations encore réalisées en agence.

 

Arnaud Dubois, directeur commercial : « Malgré une légère décroissance, l’usage du chèque n’en demeure pas moins un moyen de paiement encore très prisé sur le marché français. Dans ce contexte, nous souhaitons permettre à tous les remettants d’accéder à des solutions agiles et peu onéreuses. Avec Wecheck, les remettants gagnent en efficacité et interagissent plus rapidement avec les établissements bancaires. »

 

Orone affirme donc sa stratégie de Pure player sur ce marché et se positionne comme le partenaire incontournable des entreprises, des organisations, des établissements bancaires et des prestataires de services. 

 

Pour y parvenir, Orone peut s’appuyer sur de solides fondamentaux :

 

- des solutions industrielles disponibles dans le cloud, simples à mettre en œuvre et connectées aux principaux ERP du marché,

- une expertise métier source d’innovation et une capacité à intégrer les spécificités de ses clients,

- un écosystème de partenaires dynamiques en croissance (banques, intégrateurs, éditeurs…).

 

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :