1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Vmware revient-il concurrencer OVH dans le Cloud en Europe grâce à AWS ?

publié le jeudi 08/03/2018

Le leader de la virtualisation IT porte en mars son offre Iaas VMware Cloud sur la plateforme de Cloud public européenne d’Amazon Web Services (AWS). VMware s’était désengagé en avril 2017 du secteur en vendant à OVH ses data centers et son pôle Vcloud Air, sa première offre Iaas pour le Cloud public.

 

Nouvelle pierre dans le jardin du Cloud public de Microsoft. Deux de ses principaux rivaux dans le Cloud, jadis ennemis, VMware et Amazon Web Services (AWS), le leader mondial du Cloud public, renforcent en mars 2018 le partenariat très important qu’ils avaient signé en 2016 dans le Cloud.

 

Ce que confirme Mark Lohmeyer, vice-président et directeur général des plateformes Cloud chez Vmware : « Depuis le lancement de VMware Cloud on AWS il y a tout juste 6 mois, nous avons enregistré un formidable intérêt de la part de notre clientèle mondiale et de multinationales. La disponibilité du service en Europe marque le début de notre développement à l’échelle mondiale dans le but de proposer des services de Cloud hybrides inégalés sur l’ensemble des principales régions de la planète ». Les technologies de déduplication et de compression de vSAN, et les intégrations avec AWS CloudFormation et Hashicorp Terraform sont les premiers disponibles dès mars 2018 depuis les datacenters d’AWS situés dans la région de Londres, puis en Allemagne prochainement.

 

Vmware revient-il concurrencer OVH dans le Cloud en Europe ?

Or, rappelons que VMware disposait en Europe, depuis début 2015, d’un data center en Allemagne et d’un autre au Royaume-Uni pour héberger vCloud Air, son offre Iaas dans le Cloud public. C’était avant la vente en avril 2017 de son pôle Vcloud Air et de ses data centers à l’hébergeur français OVH. Cette transaction avait incité Vmware à abandonner son projet d’ouverture en 2017 d’un data center en France. Pas sûr qu’OVH apprécie ce retour en force des offres Cloud de Vmware en Europe et dans le monde, en partenariat avec un géant comme AWS. Sa direction n’était pas joignable pour commenter au moment du bouclage.

 

Vmware et AWS vont promouvoir une stratégie de Cloud hybride

Cet éditeur filiale de Dell EMC espère que le nouveaux volet de cet accord avec AWS aidera ses clients à migrer leurs applications entre des data centers on-premise basés sur vSphere, sa plate-forme logicielle de virtualisation des serveurs, et la plateforme/hyperviseur de Cloud public d’AWS. Ils auront alors accès à une grande variété de services AWS : calcul, bases de données, analytique, Internet des Objets (IoT), sécurité, mobilité, services d’applications, etc.

 

VMware annonce à cette occasion de nouvelles fonctionnalités ayant pour but d’accélérer et de simplifier les migrations vers des Clouds d’entreprise et les déploiements de Clouds hybrides. Cet éditeur aide les prestataires et fournisseurs de services IT (info)gérés de développer leurs activités Cloud avec Cloud on AWS.

 

Vmware embarque ses partenaires dans ce partenariat

VMware a d’ailleurs inséré cette offre dans son programme de partenariat Partner Network. Ses programmes Solution Provider et Cloud Provider incluront en 2018 des formations, des avantages financiers, l’accès à l’expertise de VMware, ainsi qu’un marketing en commun pour les solutions basées sur VMware Cloud on AWS. En outre, la compétence VMware Cloud on AWS est désormais disponible. Elle propose la formation commerciale et technique nécessaire pour assurer la vente et la gestion de cette solution sur la plate-forme de Cloud public d’AWS. Enfin, Vmware annonce que DXC Technology lancera l’un des premiers portefeuilles de services gérés pour VMware Cloud on AWS.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :