1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Vidéo-conférence : Avaya acquiert Radvision pour 230 M$

publié le jeudi 15/03/2012

L’univers de la vidéo-conférence poursuit sa concentration. L’équipementier télécoms Avaya annonce le 15 mars l'acquisition de Radvision, un fournisseur israélien de produits IP et sans-fil de vidéo-conférence et de télé-présence. Avaya désire ainsi mieux se positionner sur le segment de communication unifiée en situation de mobilité. Une bonne nouvelle pour les partenaires des deux groupes.

 

Le montant de la transaction est évalué à 230 M$, à raison de 11,85 dollars par action versés par Avaya aux actionnaires de Radvision, société israélienne créée en 1992. Elle fabrique des produits vidéo sur IP et sans-fil (3G) destinés aux entreprises voulant s’équiper en solutions de vidéo-conférence et de téléprésence compatibles avec le protocople SIP.

 

Le chiffre d’affaires de Radivision avoisinait les 20 M$ en 2009, année où Cisco était son plus important client, puisqu’il réalisait 40% de son chiffre d’affaires en OEM. Elle l’a perdu l’année suivante quand Cisco a racheté son concurrent nordique Tandberg. A l’époque, Radivision annonçait aussi des accords de partenariat OEM avec Alcatel Lucent, Huawei et IBM. Les concurrents les plus significatifs du nouvel ensemble sont aujourd’hui Polycom, Cisco/Tandberg et HP notamment.

 

L’offre Scopia de Radvision, certifiée en janvier 2012 Microsoft Lync, sera intégrée dans le portfolio de produits de communication unifiée Aura d’Avaya. Ce dernier précise que les partenaires des deux groupes porteront cette offre de communication vidéo, ainsi que les services d’intégration et de déploiement d’infrastructures associés. En France, les produits de Radivision sont déployés par des VAR comme CBI-Technologies.

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :