IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

VCE a disparu…

publié le mardi 22/11/2016

… Pour mieux renaître. Intégrée discrètement début 2016 en tant que division Infrastructures IT Convergées au sein du groupe Dell-EMC, VCE (Virtual Computing Environment), la co-entreprise créée en 2009 par Vmware, EMC et Cisco a-t-elle vraiment perdu son indépendance ?


Dans la plus grande discrétion, le groupe EMC a mis un terme cet été à l’indépendance dont jouissait VCE. Rebaptisée CPSD, pour Converged Platforms & Solutions Division, VCE est désormais le bras armé officiel de Dell-EMC dans les infrastructures IT et serveurs convergées.

« Ce changement a eu lieu lors de notre premier trimestre fiscal 2016 », confirme Philippe Charpentier, directeur des vArchitectes de CPSD (ex-VCE) pour la région ouest de la zone EMEA. « L'entité est intégrée désormais nativement au sein du groupe Dell-EMC, où elle est devenue une division à part entière. Cette organisation permet de créer davantage de synergies et de proximité entre nos deux équipes ».

EMC avait créée en 2009 cette joint-venture avec sa filiale Vmware et l’équipementier réseaux Cisco afin de promouvoir leurs briques technologiques au sein de Vblock, une gamme de serveurs dédiée aux infrastructures IT des data centers et des Clouds.


L'entité légale VCE existe toujours !

Mais, tour de passe-passe, l'entité légale VCE existe toujours ! Le groupe Dell-EMC n’avait pas d’autre choix que de la maintenir. En effet, même si Cisco a abaissé fin 2014 sa participation au capital de VCE, il en conserve toujours 10%. « Le groupe Dell-EMC ne remet pas en question le lien très fort de VCE avec Cisco, surtout sur un marché aussi dynamique que celui des infrastructures IT convergées destinées aux data centers et aux Cloud. D’ailleurs, Nos relations sont au beau fixe avec Cisco actuellement », précise Philippe Charpentier.


Laisser les coudées franches à CPSD

Le logo de VCE disparaît mais, bonne nouvelle, l’équipe de CPSD conserve son propre reporting administratif et commercial pour l’instant. EMC connaît parfaitement bien ce genre de structure. D’ailleurs, bien qu’étant sa filiale, Vmware a toujours été très indépendante. C’est un gage de succès, comme l’a très bien compris Dell, qui laisse aujourd’hui les coudées franches à Vmware, et à VCE désormais. Faire le contraire aurait été suicidaire car VCE était le leader du marché mondial des infrastructures IT intégrées selon IDC, devant EMC, Oracle, HPE, et surtout très loin devant… Dell.


VCE conserve aussi son propre réseau de distribution

Comme Vmware, CPSD conserve aussi son propre réseau de distribution. Sa nouvelle organisation administrative change peu de chose dans leurs réseaux de distribution respectifs, car ces deux structures partagent de nombreux partenaires spécialisés en infrastructures IT avec leur maison-mère : Dell-EMC. Et pour cause, « Nos revendeurs labellisés demeurent nos partenaires exclusifs  mais VCE a toujours besoin de revendeurs certifiés sur les technologies IT de Cisco, EMC et Vmware ».


Les revendeurs certifiés VCE concurrencent-ils leurs confrères de Dell ? Philippe Charpentier pense que non : « VCE s'est toujours concentré sur les grands comptes, là où les revendeurs de Dell ciblent davantage les PME. C’est encore plus vrai sur les infrastructures IT convergées ». Ce dirigeant indique que Dell-EMC n’a pas encore décidé si les revendeurs agréés de CPSD passeront à court terme sous les fourches caudines du programme de partenariat de leur maison-mère. La situation pourrait évoluer début 2017 avec l’introduction de changements importants dans le programme channel de Dell-EMC.


Olivier Bellin

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :