IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Une crise à double tranchant pour le channel IT

publié le lundi 26/01/2009
La société d'études IDC France affiche des prévisions guère optimistes pour 2009 sur l'évolution du secteur IT. Didier Krainc, son directeur général, a annoncé fin janvier au Club des Partenaires IT qu'il table sur un marché "en légère progression dans l'Hexagone, de l'ordre de 2 % dans les services, et d'environ 2,3 % dans les logiciels, mais négatif pour la distribution de matériel IT, en raison notamment de la crise économique qui induit un faible taux de renouvellement des parcs installés cette année". Les ventes de matériels IT pourraient même plonger en négatif de 4 %. D'autant que la sortie de MS Windows 7, programmée pour fin 2009, - a priori - favorise l'attentiste chez les clients. Une situation qui pourrait bien profiter au channel IT, à l'heure où les fournisseurs passent en revue leurs troupes commerciales !

Le canal indirect peut tirer son épingle du jeu...
Didier Krainc estime que 2009 sera une année de consolidation, durant laquelle les entreprises chercheront surtout à réduire leurs coûts de structure et la maintenance de leur parcs IT. Les réseaux de distribution ne sont pas épargnés. "Les fournisseurs dépensent beaucoup de temps et d'énergie actuellement à revoir leur politique commerciale indirecte, car ils veulent s'assurer que tous leurs revendeurs sont sains et proches de leurs clients", explique Didier Krainc. Cette politique de qualification les conduit à repenser leur typologie de partenaires, mais aussi la nature des aides et du support qu'ils leur octroient. Au bénéfice évidemment des partenaires les plus réactifs et proactifs dans le déploiement de leur politique channel. Mais ont-ils le choix ?
Non, car les prestataires IT sont d'ores et déjà confrontés à un allongement des cycles de vente, des taux d'inter contrat et à des tentatives de renégociation des projets IT. Autant de facteurs que la raréfaction du crédit aggrave, selon Didier Krainc. Au final, cette crise économique pourrait encourager les fournisseurs à adopter des politiques de distribution plus sélectives. Moins de concurrence en vue ?

... s'il aide les sociétés à mieux dépenser
Dans ce contexte, le dirigeant d'IDC France table aussi sur une progression chez le client final de toutes les technologies IT et processus qui aideront les sociétés à moins dépenser pour optimiser leurs ressources, dont la virtualisation, l'infogérance et l'off shore. A ce titre, les solutions les plus recherchées par les entreprises sont liées à son pilotage (décisionnel, BPM), à la gestion des clients (CRM), du ROI (ERP) et de la chaîne logistique.
Didier Krainc estime que la demande devrait être aussi assez soutenue pour les offres de travail collaboratif, mais également de GED, surtout si elles sont liées à des problématiques de dématérialisation des documents. Enfin, IDC constate que, pour des questions réglementaires notamment, les entreprises de la santé, des "utilities" et du secteur public comptent investir encore significativement dans l'IT en 2009.

Moyenne: 4.7 (3 votes)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :