1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Umanis vise les 300 M€ grâce à LFPI

publié le mardi 24/04/2018

Umanis, une société de services IT spécialisée dans les outils et services dédiés à gestion des données, devrait accueillir ce printemps LFPI à son capital. L'arrivée de ce partenaire financier pourrait lui permettre d'atteindre son objectif de 300 M€ de chiffre d'affaires à fin 2019.

 

Alors qu'ils bouclent en avril 2018 l'intégration de l'intégrateur CMS Group, leur quatrième acquisition en quatre ans, les principaux actionnaires d'Umanis (Laurent Piepszownik et Olivier Pouligny) autorisent LFPI (La Financière Patrimoniale d'Investissement) à réaliser cette année un investissement minoritaire dans leur société. Son montant n'est pas précisé.

 

Laurent Piepszownik et Olivier Pouligny restent majoritaires

Ou plus exactement dans une holding où les actionnaires actuels d'Umanis transféreraient, par voie d'apport et de cession, la majorité de leurs titres dans le cadre d'un pacte d'actionnaires signé avec LFPI. Le prix convenu serait de 12 € par titre. A l'issue de l'opération, Laurent Piepszownik et Olivier Pouligny détiendraient encore la majorité du capital et des droits de vote d'Umanis. LFPI précise que son investissement intégrera un mécanisme d'intéressement des actionnaires qui variera en fonction de la performance constatée à la sortie de LFPI.

 

Umanis boucle sa 4e acquisition

L'amélioration des résultats financiers d'Umanis en 2017 et les perspectives de croissance encore fortes dans un secteur en pleine consolidation, expliquent l'arrivée de ce partenaire financier. De même que son acquisition en avril 2018, entièrement en numéraire, de CMS Group, un intégrateur IT parisien qui renforce ses expertises en matière de Big Data, de transformation digitale et d'intégration. CMS Group emploie environ 190 collaborateurs qui ont généré en 2017 un chiffre d'affaires voisin de 20 M€, en croissance selon Umanis.

 

D'autres acquisitions à l'étude avec LFPI

Elles pourraient permettre à Umanis d'atteindre son objectif de 300 M€ de chiffre d'affaires à fin 2019 dans les domaines de la transformation digitale, du Big Data, de la Data Science, de l'Intelligence Artificielle, de l'IoT, etc.

Pour l'heure, hors nouvelle opération de croissance externe, l'acquisition de CMS Group permet à Umanis de viser un chiffre d'affaires consolidé de 222 M€ en 2018, soit une croissance annuelle totale de +16%. A l'issue de l'exercice 2017, Umanis avait enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 191,1 M€, en progression lui de 25%.

Celui-ci tenait alors compte de la consolidation de deux premières acquisitions, celle de Cella à fin décembre 2016 et celle de Primlog dès juillet 2017. Au final, le résultat net part d'Umanis a progressé de +62% en 2017, à 19,3 M€. Sa marge nette s'est établie à 10,1%, contre 7,8% un an plus tôt. Toutefois, son résultat financier est de -1,2 M€, suite à l'augmentation des intérêts liés au financement des acquisitions de Cella et Primlog. Rappelons au passage qu'Umanis avait racheté fin décembre 2014 le solde des actions de Groupe Helice, une société de services d'ingénierie IT dont il avait acquis 60% du capital en mars 2013.

 

Umanis a conduit une importante restructuration en interne

La relative bonne santé d'Umanis après ces quatre acquisitions est aussi le fruit d'une importante restructuration en interne. Cet intégrateur a préféré arrêter au second semestre 2017 certaines activités jugées non stratégiques et à faible marge, dont les activité achat/revente de matériel informatique de sa filiale Umanis Computer, ainsi que certaines prestations IT sous-traitées issues de l'acquisition de Cella.

 

2e investissement de LFPI dans une société IT

L'entrée au capital d'Umanis n'est pas la première prise de participation de LFPI dans une société IT française. Il avait déjà réalisé en octobre 2017 un investissement minoritaire au sein du revendeur bureautique Bruneau, aux côtés d’Equistone Partners et du Management, afin d'accompagner son développement en France et en Europe, via notamment la réalisation, là encore, d'acquisitions. Bruneau commercialise sur site et en ligne des fournitures et du mobilier de bureau à destination des PME/TPE, en France (marques Bruneau et Maxiburo) et en Belgique (marque Bruneau). Il dispose également d’une présence en Espagne.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :