IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Thésée Datacenter deviendra le premier opérateur français de datacenters neutres certifiés Tier IV

publié le mardi 10/03/2020

Nouveau venu dans l’univers des opérateurs de datacenters français, Thésée Datacenter frappe fort. Il investit environ 15 M€ pour construire un premier bâtiment de 1000 m² utiles sur son campus d’Aubergenville (78), qui devrait en contenir six à terme. Et celui-ci deviendra, dès son ouverture au printemps 2021, le premier datacenter indépendant en colocation neutre à être certifié Tier IV en France.

 

 

Magazine ChanneBP.com : Pourquoi Thésée Datacenter lancera-t-il, dès 2021, des datacenters indépendants Tier IV vendus en colocation neutre ?

Eric Arbaretaz, cofondateur et directeur technique de Thésée Datacenter, un nouvel opérateur de datacenters neutres 100% français : Thésée Datacenter répond aux besoins, non encore tous satisfaits, des entreprises sur certains marchés de niche relatifs à l’externalisation de leurs systèmes d’information, dont celui du Cloud Hybride et du calcul haut de gamme redondant et sécurisé. Je suis d’ailleurs fier d’annoncer notre partenariat avec la société HPE, qui assure déjà un fort taux de remplissage du premier de nos six nouveaux datacenters. Les clients intéressés par notre datacenter proviennent des secteurs de la banque et de l’industrie et sont sensibles aux enjeux de la sécurité et de la souveraineté de leur donnée.

 

Quel sera la taille de votre campus de datacenters à moyen terme ?

Le premier des six bâtiments modulaires que Thésée Datacenter ouvrira dès mars 2021 sur son campus aura une surface de 2700 m². Les cinq autres bâtiments, qui ouvriront ensuite à raison de un par an, en fonction de la demande des clients, totaliseront quelques 6300 m² utiles sur trois hectares.

 

Existe-t-il en France d’autres datacenters indépendants certifiés Tier IV par l’Uptime Institute, un organisme américain de certification des datacenters ?

Pas à ma connaissance. Notre offre d’hébergement certifiée Tier IV est unique en France. Nos datacenters ont fait l’objet d’études techniques très poussées afin d’obtenir cette précieuse certification Tier IV décernée par l’Uptime Institute. Elle représente un investissement de plus de 100 000 euros.

 

Quel est le montant investi par Thésée Datacenter et ses partenaires financiers dans votre futur campus de six datacenters certifiés Tier IV ?

Le montant investi par Thésée Datacenter est d’environ 15 M€ pour construire le premier bâtiment de 2700 m², dont 1000 m² utiles, qui ouvrira dès mars 2021 à Aubergenville dans les Yvelines (78). Notre projet est soutenu sur le plan financier par un pool de six banques françaises, toutes mutualistes. Je précise que la Banque des Territoires et le Groupe IDEC ont pris respectivement une participation de 24,5% chacun au capital de Thésée Datacenter.

 

Thésée Datacenter a-t-il déjà reçu la certification Tier IV ?

Dès mai 2020, Thésée Datacenter devrait déjà recevoir la certification Tier IV Design.

Quant à la certification Tier IV Construction (Facility), nous ne la passerons qu’une fois la construction du premier datacenter finalisée.

 

Pourquoi avoir choisi la certification américaine de l’Uptime Institute plutôt que la norme européenne pour certifier vos datacenters ?

Car elle est délivrée par l’Uptime Institute, qui est la référence sur le marché de la certification technique des datacenters au plan mondial depuis de nombreuses années. Contrairement à la norme européenne, qui n’est pas encore suffisamment reconnue, par manque de maturité et de certificateur certainement, mais que j’appelle de mes vœux.

 

Les prix proposés par Thésée Datacenter restent-ils compétitifs malgré le prix élevé de la certification Tier IV ?

De toute évidence puisque notre premier datacenter a déjà un très bon taux de réservation. En effet, notre positionnement prix pour un datacenter Tier 4 sécurisé est très compétitif, notamment pour des baies haute densité, même vis-à-vis des autres datacenters Tier 3 français... Je rappelle que nous avons fait le pari d’investir dans la haute densité électrique et climatique (3 Kw/m²) pour disposer d’installations performantes destinées aux offres de Cloud hybride qui nécessitent des baies haute densité.

 

Le fait que vos datacenters ne soient pas installés dans le hub situé au nord de Paris, un « triangle d’or » qui relie les grands datacenters de Paris, Londres et d’Amsterdam, est-il pénalisant pour vos clients ?

Non, car Thésée Datacenter a investi pour se doter de deux liens télécoms composés de 144 fibres optiques chacun, afin de raccorder en très haut débit notre campus d’Aubergenville (78) à ce hub situé dans la Seine-Saint-Denis (93). Résultat, nous pouvons proposer à nos clients la réplication synchrone de leurs installations IT, une option très prisée pour ceux qui ont monté des Plans de Reprise Après sinistre (PRA) par exemple.

 

Le PUE (Power Usage Effectiveness) de 1.20 annoncé pour la première unité de votre nouveau campus de datacenters Tier IV n’est-il pas un peu optimiste ?

Non. Thésée Datacenter vise une efficacité énergétique (Power Usage Effectiveness) de 1.20 à 100% d’occupation du datacenter grâce à son design optimisé et à son système de refroidissement indirect (Free Cooling) innovant. Par exemple, Thésée Datacenter a installé toutes les trois baies des sondes connectées à de capteurs et des actionneurs qui régulent la vitesse de ventilation des installations IT. L’ensemble, qui représente un investissement de 300 K€, est géré par un nouveau logiciel de Siemens possédant une capacité d’apprentissage basée sur de l’intelligence artificielle. Je précise que la consommation baie par baie des installations sera transparente pour nos clients. Ils pourront donc consulter, en temps réel, les performances et la consommation de leurs installations IT hébergées dans nos datacenters.

 

Thésée Datacenter utilisera-t-il, à moyen terme, la technologie biogaz issue de la filière de méthanisation promue par GRDF ?

Oui, mais uniquement en phase 2 du projet, lequel démarrera vers 2024. Le campus utilisera alors la technologie Biogaz promue par GRDF pour améliorer son autonomie énergétique. Thésée Datacenter étant une société d’ingénieurs, nous croyons dans cette technologie davantage que certains clients, qui sont encore un peu frileux sur le sujet pour l’instant. Et pourtant, elle présente une rentabilité énergétique supérieure et elle réduit fortement les émissions de carbone (Co²).

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,

#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Moyenne: 5 (2 votes)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :