IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Syntec Numérique propose un service de pré-certification avec Exaegis

publié le lundi 27/04/2015

 Le syndicat Syntec Numérique annonce fin avril la création d’un service de pré-certification pour ses adhérents, en partenariat avec Exaegis, une société française qui évalue et garantit la capacité financière et opérationnelle des fournisseurs de solutions « as a service » en mode locatif.

 

Ce service permet à ses adhérents de rassurer leurs clients et partenaires sur leur solidité financière, opérationnelle et technique.  Les nouveaux opérateurs du « SaaS » rencontrent notamment des difficultés à convaincre les grands groupes lorsqu’il s’agit de faire adopter leurs applications ou leurs contrats de service pluriannuels. Exægis a ainsi adapté son offre de notation et ses garanties en cas de défaillance du prestataire aux profils des entreprises du numérique.

 

« Nous offrons ce service d’évaluation à blanc à nos adhérents, à travers un questionnaire en ligne puis complété par une analyse financière et un entretien avec un auditeur opérationnel exægis. Cela leur permettra de bénéficier d’une approche de leur notation et de leur éligibilité à la garantie opérationnelle. Nos adhérents bénéficieront de conditions d’accès préférentielles au service complet, intégrant la notation, le suivi et la garantie opérationnelle » commente Laurent Baudart, délégué général de Syntec Numérique (en photo). De leur côté, les clients finaux peuvent s’appuyer sur ces évaluations et sur les garanties contractuelles de reprise opérationnelle associées chez leur prestataire et anticipent l’éventualité de sa disparition, tout en étant assuré du  maintien du service.

 

Une offre basée sur une notation et un accompagnement sur mesure

Le dispositif de garantie opérationnelle d’Exægis est fondé sur un processus qui suit différentes étapes : notation, sécurisation des moyens et de la propriété intellectuelle, rédaction d’un manuel de back up, ségrégation des données clients et back up activés selon une périodicité définie par le niveau de probabilité de défaillance (résultat du suivi du prestataire et de sa notation) et transition vers un prestataire de secours préalablement qualifié en cas de défaillance. La notation bénéficie d’une surveillance et d’un suivi.

 

« Nous répondons à deux exigences des grands comptes », précise Laurent Briziou, président d’Exaegis. Ceux-ci souhaitent, d’une part, qualifier leur prestataire et caractériser son profil de risques avant le début de l’exécution du contrat, qu’ils soient d’ordre financiers ou opérationnels. D’autre part, ils sont tenus à des obligations de continuité de services et souhaitent bénéficier de leur maintien en cas de défaillance. Exigeantes sur les plans de reprise d’activité, les grandes entreprises prévoient rarement ou partiellement la disparition de leurs fournisseurs. De même, si la réversibilité est traitée dans les contrats, elle n’est pas garantie en cas de disparition du prestataire. Grâce à notre offre, elle l’est désormais ! », poursuit Laurent Briziou.

 

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :