IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Syntec Numérique : Godefroy de Bentzmann succède - sans surprise - à Guy Mamou-Mani

publié le jeudi 23/06/2016

Godefroy de Bentzmann, co-président de la société de service Devoteam, a été élu le 15 juin président du Syntec Numérique. Il succède pour trois ans à Guy Mamou-Mani, qui présidait cette chambre professionnelle de l'IT depuis 2010.

 

Cette élection intervient sans grande surprise, même si les deux candidats sont des serial entrepreneurs et présentent chacun de nombreuses qualités. En effet, le rival malheureux de Godefroy de Bentzmann pour ce poste, Alexandre Zapolsky, le sympathique président de la SSLL Linagora, partait avec un sérieux handicap : celui d'être l'un des champions français de l'open source. Or, un grand nombre de membres du Syntec Numérique, à commencer par les centaines d'éditeurs membres de ce syndicat professionnel de l'IT, tirent leur revenus de produits et logiciels « propriétaires » (Microsoft, Oracle, etc.), et non de l'open source.

 

Agé de 58 ans, Godefroy de Bentzmann est un pur produit du sérail. Diplômé de l’INSEEC en 1982, Godefroy de Bentzmann a débuté sa carrière à Toronto - Ontario au Canada au sein du Groupe Benett Pump. Il occupe ensuite diverses fonctions commerciales au sein d’IBM (1985 à 1990), puis, prend la direction commerciale de DE3I, une Joint-Venture entre IBM et Dassault Electronique (1991-1995).

 

Fin 1995, profitant des évolutions du monde des télécoms avec la dérégulation du marché français et de la révolution technologique IP, Godefroy de Bentzmann crée Devoteam avec son frère Stanislas de Bentzmann. Il est aujourd’hui co-président du directoire du Groupe.

 

 

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :