1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Sharp/Foxconn réorganise la branche PC de Toshiba

publié le vendredi 12/10/2018

Le constructeur Sharp, une filiale de l’équipementier IT taiwanais Foxconn, a officialisé au 1er octobre 2018 le rachat pour 35 M$ de 80.1% de la branche PC de Toshiba, qui devient Toshiba Client Solution Europe sur le Vieux Continent. Une réorganisation est en cours.

 

Toshiba Client Solution Europe (TCSE) est la nouvelle raison sociale depuis le 1er octobre 2018 pour la structure qui commercialisait en Europe les PC et portables BtoB sous la marque Toshiba Europe. En France, cette nouvelle filiale de Sharp a changé de Siret et de Kbis, mais il s’agit uniquement d’un changement administratif car TCSE est une structure juridique 100% indépendante de Sharp et de sa maison-mère Foxconn Technology, un OEM taiwanais géant dans l’électronique. Une phase d’inventaire a obligé Toshiba Client Solutions à fermer de nombreux centres pendant quelques jours cet automne. En France, TCSE se prépare aussi à quitter son siège historique de Puteaux pour déménager à la Défense dès novembre.

 

Sharp revient dans les PC

Le rachat de la branche PC de Toshiba signe d’une certaine manière le retour de son homologue japonais Sharp dans les PC, dont il avait arrêté la fabrication depuis 2010. Comme nombre d’autres constructeurs japonais depuis. D’autant que Toshiba Client Solutions lui a vendu pour au moins 5 ans la marque Tecra, laquelle s’applique sur les PC portables du groupe. Entre-temps, Sharp s’était concentré lui sur la fabrication et la vente d’équipements audiovisuels, dont des écrans LCD, et d’autres périphériques IT, du type smartphone.

 

Une bonne nouvelle pour Toshiba

« L’arrivé de Sharp constitue une opportunité énorme de construire une nouvelle histoire avec une équipe ultra motivée qui porte nos valeurs et un réseau de partenaires qui avait à cœur de nous voir rebondir. Nous regardons maintenant devant nous et gageons sur le soutiens de tous pour relancer une marque mythique gage de qualité et de respect des valeurs humaines », estime William Biotteau, directeur général de TCSE en France. Cette acquisition pilotée par Foxconn Technology est effectivement une bonne nouvelle globalement pour Toshiba Client Solutions, et à plus d’un titre.

 

Relancer l’innovation chez Toshiba Client Solutions

Sur le plan technique tout d’abord, le géant taiwanais de l’électronique projette de relancer l’innovation chez Toshiba Client Solutions, lequel prépare d’ailleurs une nouvelle roadmap produit pour 2019. Foxconn Technology en les moyens financiers (environ 140 Md$ de CA) et techniques puisqu’il fabrique en Chine, et en très gros volumes, des serveurs, PC, portables, tablettes et smartphones pour tous les acteurs majeurs de la micro-informatique, d’Apple à HP, en passant par Acer, Asus, Dell, Lenovo, LG ou Samsung, etc. Soit dit au passage, il ne serait pas improbable que de nouvelles machines d’entrée de gamme, Toshiba étend focalisé historiquement sur le haut de gamme, fassent leur apparition à son catalogue dès 2019. D’autant que Foxconn assemble aussi des PC et portables à base de processeurs AMD de dernière génération…

 

Toshiba Client Solutions améliorera ses coûts de production et de fonctionnement

Ensuite, vu sa puissance d’achat, Foxconn Technology va aider Toshiba Client Solutions à bénéficier de prix très compétitifs sur les composants et à combattre les effets négatifs générés par les ruptures d’approvisionnement, comme sur les processeurs Intel de 8e génération actuellement. Selon nos sources, Toshiba prévoit une amélioration de ses coûts de production et de gestion de X % rien qu’en basculant sa structure achat chez Foxconn Technology.

L’OEM géant taiwanais devrait également aider Toshiba Client Solutions à renouer avec sa rentabilité, - le groupe a enregistré près de 70 M$ de pertes en 2017 -, comme il est en train de le faire avec Sharp. Après quatre années de recul et de pertes, la nouvelle équipe de management de Sharp a renoué avec la croissance et les bénéfices sur son exercice fiscal 2017 clos en mars 2018. Son chiffre d’affaires a ainsi progressé de 18,4% à 22,2 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 642 millions de dollars, contre une perte de 227 M$ un an auparavant. Foxconn Technology avait déboursé 3.5 milliards de dollars pour s’offrir Sharp en août 2016.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :