IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Sewan revend Office 365 en indirect et en marque blanche

publié le mercredi 25/06/2014

L’opérateur de téléphonie BtoB Sewan Communications a annoncé le 24 juin à ses revendeurs qu’ils pourront vendre en marque blanche Office 365, la suite bureautique en ligne de Microsoft, avec l’ensemble de ses services télécoms. Ils peuvent donc facturer leurs clients en direct, ce qui n’était pas le cas auparavant.

 

« Ce faisant, Sewan Communications rejoint le club très fermé des partenaires français de syndication autorisés par Microsoft à commercialiser Office 365. Seuls trois opérateurs télécoms français bénéficient de ce statut (SFR, Orange et Bouygues) », explique non sans une certaine fierté David Brette, le directeur associé et co-fondateur de Sewan Communications. Microsoft a sans doute choisi cet opérateur télécoms BtoB car il revendique plus de 40.000 comptes de messagerie. Sewan Communications pense se distinguer de certains ses illustres aînés en confiant la distribution d’Office 365 en marque blanche à ses 259 distributeurs. David Brette espère qu’environ la moitié d’entre eux se lancera dans sa commercialisation cette année. Une vingtaine d’entre eux lui ont déjà passé commande.

 

La question est de savoir quel intérêt à Sewan Communications de reprendre Office 365 en mode syndication, alors que les clients et ses revendeurs peuvent acheter leurs licences directement sur le site de Microsoft. « Nos revendeurs sont intéressés car ils peuvent utiliser notre portail channel Sophia - un outil qu’aucun autre opérateur télécoms ne leur apporte pour l’instant - pour gérer et facturer automatiquement les licences Office 365 à leurs clients. Ils peuvent même y associer et administrer tous leurs services télécoms», précise David Brette. Sewan Communications offre donc une vraie plus-value aux revendeurs qui seraient tentés d’acheter en direct sur le site de Microsoft.

 

Quant aux clients, les PME notamment, ils ont tout intérêt à travailler avec un revendeur car David Brette estime que « la mise en service de ces offres Office 365 chez les utilisateurs peut s’avérer parfois un peu complexe. Il a donc besoin d’un partenaire pour le conseiller, lui expliquer comment Office 365 s’insère dans son système d’information (rediriger le nom de domaine, récupérer les mails, les contacts, etc.), le former, etc. »

 

Sewan Communications n’est pas un grossiste IT

Enfin, Sewan Communications ne tient pas à être comparé à un grossiste IT, dont certains peuvent revendre de l’Office 365, même si ce n’est pas forcément en marque blanche. « Notre plus-value par rapport à un grossiste est que ce dernier ne commercialise pas de services télécoms intégrés (liens ADSL, minute télécoms, etc.), prêts-à-l’emploi, et accessibles depuis une interface commune et avec une facture unique », indique David Brette. Ce dernier explique avoir choisi de distribuer « Office 365 car cette suite est plus facile à vendre que du Google Apps et elle est bien adaptée aux besoins des PME. De plus, la partie Link est bien intégrée, ce qui est un plus pour un spécialiste de la communication unifiée comme Sewan Communications ».

 

Une étude Microsoft réalisée en 2013 auprès des opérateurs de syndication pour Office 365 montre que la vente d’abonnements Office 365 accompagnés de produits ou services de proximité a permis à ces opérateurs de réduire de près de 30% la perte naturelle de clients tels que les TPE et PME.

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :