IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Sequoïa est le 3e bureauticien racheté par Konica Minolta

publié le mardi 12/02/2019

Konica Minolta poursuit sa régionalisation en rachetant en février 2019 Sequoïa, son principal distributeur dans l’Est. Le fabricant de copieurs nippon avait déjà racheté deux autres bureauticiens, Serians en 2012 et Dactyl OMR en 2016, puis l’éditeur-intégrateur IT Numerial en 2017. Cette 4e acquisition accélère sa stratégie de vente en directe.

 

Le fabricant de copieurs nippon détiendra 100 % du capital des sept filiales rachetée avant et après la création en 2006 de la holding Sequoïa du bureauticien de Metz : A4A3 Bureautique, Alliance Bureautique, Dyctal Bureautique, Est Multicopie, Global Bureautique, Repro Bureau et Sequoïa Logistique. Le bureauticien annonçait en 2018 un chiffre d'affaires de 49 millions d'euros pour 180 salariés.

 

Sequoïa est son principal distributeur dans l’Est de la France

Jean-Michel Guyot, le créateur du groupe Sequoïa demeurera président de l’entité. Il faut dire que lui et Konica Minolta se connaissent bien. Le constructeur lui avait accordé son support pour le rachat d’Est Multicopie, un bureauticien dont il avait été salarié. Depuis, le groupe Sequoïa était devenu son principal distributeur dans l’Est de la France.

 

Konica Minolta Business Solutions France avait également acquis fin 2017 Numerial, un éditeur et intégrateur parisien spécialisé dans la gestion de l'information et des contenus (ECM) pour les entreprises. Cette acquisition permettait alors au constructeur de copieurs de développer localement son offre et services de gestion des contenus, tout en améliorant ses capacités de support avant-vente.

 

Au final, il n’est pas certains que les partenaires restants de ce fabricant de copieurs et d’imprimantes apprécient cette nouvelle acquisition, qui accentue la concurrence directe qu’exerce Konica Minolta dans la vente de machines et de services de gestion du document. Cela dit, ils sont habitués à ce genre d’annonces car les concurrents de Konica Minolta, dont Ricoh ou Toshiba, ont également racheté certains de leurs distributeurs, pour préserver leurs parcs installés notamment.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :