IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

SAP licenciera 4400 salariés dès 2019

publié le mercredi 30/01/2019

L’éditeur allemand de progiciels réduit ses effectifs, essentiellement en Allemagne et aux Etats-Unis, dans le cadre de la simplification de ses structures et de ses processus, sur fonds de résultats 2018 en demi-teinte. Son équipe channel ne serait pas impactée.

 

4400 des quelques 96 500 salariés de SAP devraient être licenciés dès 2019. Comme en 2015, année où SAP prévoyait déjà de licencier 3% de ses 74 000 salariés, sa direction indique que cette nouvelle vague de licenciements n’a rien à voir, à nouveau, avec des questions de réduction des coûts. Il est ici question « d’adapter (le groupe) à la nouvelle donne du futur ».

 

SAP abandonne certaines activités traditionnelles pour des marchés plus porteurs

Cette réorganisation est la suite « logique » de la conversion réussie de SAP au SaaS et à l’abandon progressive de ses offres ERP traditionnelles au profit de marchés plus porteurs, tels que l’intelligence artificielle, l’internet des objets, etc. Selon, l’éditeur espère, cette nouvelle réorganisation lui permettra de réaliser de 750 à 850 millions d’euros d’économies annuelles.

En octobre 2018, Gérald Karsenti, le directeur général en France de SAP France, avait déjà annoncé une modification et une simplification en profondeur de son organisation en charge de la relation client. Cette réorganisation était indispensable car le portfolio de l’éditeur a beaucoup grandi ces deux dernières années.

 

Une réorganisation aussi motivée par l’amélioration de ses marges

Si l’éditeur allemand de progiciels a annoncé de bons résultats pour sa fiscale 2018, son résultat net est moins élevé que prévu, du fait notamment du passage des licences au mode abonnement propre au Saas. SAP annonce un chiffre d’affaires de 24,71 milliards d’euros, en hausse de 5% par rapport à 2017. En revanche, son bénéfice après impôts n’a progressé que lui « que » de 1% à 4,09 milliards d’euros.

 

Sur 2018, les souscriptions Saas et les services d’assistance de SAP ont progressé de 32% à 4,99 milliards d’euros. L’éditeur allemand précise que ses réservations Saas ont elles augmenté de 25% à 1,81 milliard d’euros. En revanche, les revenus de SAP issus des licences de ses logiciels et de son support ont reculé de 1% à 15,63 milliards d’euros.

 

Le Saas continuera de tirer fortement ses ventes en 2019

Pour 2019, SAP préannonce une forte progression de ses revenus issus des abonnements, dont le Saas, et du support. Elles avoisineraient de 6,7 à 7,0 milliards d’euros, soit une hausse de 33 à 39%. L’éditeur allemand intègre le chiffre d’affaires de Qualtrics, un éditeur spécialiste de la gestion opérationnelle qu’il a acheté pour 7 milliards d’euros en novembre 2018.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :