IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Radware communiquera sur l’Opération Payback de Wikileaks à la conférence RSA

publié le jeudi 03/02/2011

Radware, un fournisseur de solutions intégrées d’application delivery pour les réseaux orientés métier, animera une conférence sur la campagne « Opération Payback » de Wikileaks lors de la conférence RSA 2011 qui se tiendra à San Francisco du 14 au 18 février 2011. Il y présentera des tactiques pour se défendre contre les attaques d’« hacktivisme » mondiales.. 

 

Carl W. Herberger, vice-président de la direction Sécurité Amériques de Radware, examinera la manière dont les attaques par déni de service distribué (DDoS) menées par les partisans de Wikileaks, ont paralysé de nombreux sites Web et provoqué un effet domino. Son intervention portera également sur les technologies nécessaires pour protéger à l'avenir efficacement les entreprises contre des attaques similaires.

 

« L'objectif des attaques par déni de service distribué consistait à interrompre les opérations ou à rendre inutilisables certaines marques de carte de paiement et les sites Internet publics. Dans l’ensemble, ce fut un succès », affirme Carl W. Herberger. « Dans presque tous les cas, l’attaque de l' « Opération Payback » a submergé les sites Internet cibles, et ce malgré l’utilisation d’une protection technologique adaptée. Nous devons évaluer de nouvelles technologies intégrées capables de combattre des modèles d’attaques d’hacktivisme coordonnés, menés à grande échelle et à plusieurs niveaux afin de minimiser ou d’éviter toute interruption de l'activité et son impact global. »

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :