IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Qui va diriger le Syntec Numérique ?

publié le mardi 10/05/2016

Guy Mamou-Mani, l’actuel président du Syntec Numérique, est sur le départ car son deuxième mandat se termine le 8 juin. Deux candidats sont en lice pour lui succéder.

 

Difficile de succéder à Guy Mamou-Mani, le patron de l’ESN Groupe Open. Charismatique, affable et efficace, il a porté haut les couleurs de ce syndicat des professionnels de l’industrie des services et logiciels IT durant son double mandat.

 

Egalement méditerranéen dans l’âme, Alexandre Zapolsky, le président de la SSLL Linagora est l’un des deux prétendants à la présidence du Syntec Numérique. Membre du comité de direction de ce syndicat, il préside également d’autres organisations professionnelles, dont la Fédération Nationale des Industries des logiciels Libres (FNILL). Ses positions très en faveur de l’utilisation des outils « open source » par les comptes publics et privés font grincer des dents chez certains de ses pairs qui commercialisent des offres « propriétaires » (Microsoft, Oracle, SAP, etc.). Mais sa faconde naturelle et son expertise reconnue de l'IT l’aident à arrondir les angles sur ces sujets.

 

Le second prétendant est Godefroy de Bentzmann. Issu du sérail, le co-président et fondateur de la SSII Devoteam depuis 20 ans est aussi 1er vice-président de la commission « Social » du Syntec Numérique. Issu d’une bonne école de commerce, père de quatre enfants, amateur de cyclisme et de belles roses, cet amoureux de la nature est également un sérieux client. Son expertise de l’IT et son professionnalisme reconnus n’ont rien à envier à son rival. Verdict le 15 mai.

 

Coincidence du calendrier, les éditeurs adhérents de Tech In France (ex-Afdel) voteront le lendemain pour élire le successeur de Jamal Labed, le président de cette association. Un seul candidat est en lice. Espérons que les nouveaux présidents de ces deux organisations professionnelles renoueront le dialogue initié il y a deux ans en vue d'un rapprochement.

 

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :