IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Quand l'infrastructure IT ne répond pas aux besoins métier : quelle est la valeur du réseau d’entreprise ?

publié le mercredi 22/08/2012

Le réseau de campus est le point d'entrée et le principal vecteur de communication et d'information de la plupart des entreprises. En raison de l'augmentation massive de la demande d'accès à des applications de plus en plus diverses et exigeantes (telles que la vidéo et les données), les entreprises étendent leur réseau de campus existant jusqu'au point de rupture.

 

Cette situation est un véritable casse-tête pour les responsables informatiques. Si l'on ajoute à cela la montée en puissance des communications unifiées et des infrastructures de bureau virtuel ainsi qu'une forte adoption des services hébergés en mode cloud, la situation devient critique. La mauvaise qualité de la réception des appels ou des vidéoconférences, la perte de connectivité, les failles de la sécurité réseau et un manque de bande passante adéquate, qui ralentit considérablement le temps de réponse des applications, ont un impact sur la productivité et la compétitivité des entreprises à un moment où les gains d'efficacité et l'optimisation des ressources informatiques sont indispensables pour faire face à un environnement économique défavorable.

 

Eviter le point de rupture imminent

Le manque d'innovation des fournisseurs et l'insuffisance des investissements dans les technologies de campus ne laissent que peu de choix aux entreprises pour éviter le point de rupture imminent. Bon nombre d'entre elles ont déjà investi massivement dans les applications, la mise à niveau du matériel et les services hébergés. Se tourner vers un fournisseur de services de cloud computing ne réglera pas le problème s'il est inhérent au campus. Les entreprises qui envisagent d'investir dans des services de cloud computing doivent s'assurer que leur réseau de campus est en mesure de subir ces changements pour tirer parti de leurs contrats.

 

Depuis quelque temps, la rentabilité et le coût du campus sont à l'extrémité opposée de la réalité financière du département informatique et des besoins métier en constante évolution. C'est l'une des raisons pour lesquelles le campus freine l'adoption de solutions innovantes qui peuvent vraiment faire évoluer les entreprises et stimuler leur croissance. Les environnements de campus sont devenus extrêmement complexes à gérer et lorsqu'ils sont simples, ils ne sont pas suffisamment fiables pour supporter le volume et les types de données communs à la plupart des environnements informatiques d'entreprise actuels.

 

Une nouvelle approche s'impose

Cette approche doit tenir compte de la valeur inhérente du réseau de campus pour l'entreprise et l'équilibrer avec les réalités financières des investissements informatiques. Des solutions innovantes et une nouvelle approche de la conception d’un réseau de campus permettent de parvenir à cet équilibre. Les entreprises peuvent faire évoluer leur réseau d’entreprise vers des technologies qui offrent l'intelligence, la fluidité, la transparence, la facilité d'utilisation, la haute disponibilité et la résilience requises pour leurs besoins en constante évolution, à un coût défiant toute concurrence.

 

C'est ce que Brocade appelle le « réseau sans effort » (Effortless Networking). Pour que les entreprises conservent ou renforcent leur compétitivité et bénéficient des gains d'efficacité et de productivité recherchés, la rentabilité et le coût ne peuvent pas rester à l’opposé de l'environnement de campus. Brocade a réuni ces éléments avec un portefeuille de commutateurs de réseaux d’entreprise et sa technologie hyperEdge, développés autour du principe selon lequel la solution au problème du réseau d’entreprise réside dans une nouvelle approche de ce réseau de campus.

 

L'ajout de commutateurs à un environnement se traduit par des coûts et de la complexité supplémentaires pour une augmentation minime de la valeur ou de l'efficacité. Les entreprises doivent étudier un autre type de stratégie et reconsidérer leur approche du campus. Ce n'est qu'en investissant dans des solutions innovantes qui apportent de vraies améliorations immédiates et simplifient la gestion pour assurer le déploiement rapide et simple de nouvelles applications et mises à jour, et offrent la protection de l'investissement et la durabilité par rapport au modèle consistant à « ajouter des produits », que les entreprises seront en mesure de tirer parti de la valeur de leur réseau de campus.

 

La consommation de vidéos ainsi que l'adoption des solutions de communication unifiée et des infrastructures de bureau virtuel, sans parler des services de cloud computing et des applications de mobilité, vont se poursuivre parallèlement à l'augmentation des volumes de données. Les entreprises doivent agir maintenant pour régler les problèmes endémiques de la plupart des infrastructures de campus. Celles qui le font récolteront de leurs investissements perspicaces une réelle valeur économique. Celles qui ne le font pas auront de plus en plus de difficultés à gérer l'évolution de leur réseau de campus. Lorsque le coût de l'innovation ne sera plus un facteur clé, l'infrastructure informatique et les besoins métier seront réconciliés.


Par David Limery, Systems Engineer France chez Brocade

 

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :