IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Protection contre les cyberattaques et archivage sécurisé avec RDX

publié le lundi 21/01/2019

Les obligations réglementaires telles que le RGPD et les cyberattaques de plus en plus nombreuses font peser de nouvelles contraintes sur les administrations publiques. Dans ce contexte, les systèmes de disques amovibles tels que le RDX s’avèrent une solution efficace pour aider les institutions publiques à mettre en œuvre une stratégie de protection des données.


La cybercriminalité et les logiciels malveillants tels que les ransomware sont devenus une menace pour les institutions publiques. Si la sauvegarde reste la première protection contre les pertes de données, les sauvegardes en ligne restent vulnérables aux logiciels malveillants. Par conséquent, un support amovible est nécessaire - comme la bande magnétique classique ou les systèmes de disques amovibles tels que le RDX.


Le support RDX combine la portabilité et la fiabilité de la bande avec la vitesse d'un disque dur. Il est utilisé dans des lecteurs simples comme le RDX QuikStor ou dans des appliances comme la RDX QuikStation qui peut gérer jusqu'à huit lecteurs dans un même châssis. Conçus pour durer plus de dix ans, les supports RDX sont entièrement rétro compatibles et offrent des capacités de stockage pouvant atteindre 5 To par support amovible.


Les solutions RDX conviennent pour la sauvegarde, l'archivage et l'accès local aux données via le système de fichiers. Grâce à leur maniement simple, ils peuvent également être utilisés efficacement dans les administrations, les services et les domaines autres que l'informatique.


Outre l'utilisation comme support de sauvegarde, l'utilisation d'un support spécial RDX WORM (Write Once Read Many) avec le logiciel rdxLock WORM permet un archivage à l'épreuve des révisions. Cela permet de se conformer aux dispositions légales, lorsque les documents doivent être conservés de manière inaltérable.


Une protection efficace contre les cyberattaques peut être mise en œuvre via la fonction rdxLOCK RansomBlock. Celle-ci convertit toutes les données sur un support RDX WORM en mode "lecture seule" et permet de limiter les opérations d'écriture à des applications et processus spécifiques. En cas d'attaque d'un virus ou d'un ransomware, RansomBlock bloque l'accès et protège ainsi les données sur le support RDX contre les infections.

 


Par Hugo Bergmann, Overland-Tandberg

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :