IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Pourquoi SFR débourse-t-il 1 Md€ pour acquérir la fibre optique de Covage ?

publié le jeudi 05/12/2019

Altice Europe, via sa filiale SFR FTTH, et un consortium d'investisseurs mené par Omers Infrastructure ont proposé fin novembre 1 milliard € en numéraire à Cube Infrastructure Fund et Partners pour acquérir Covage, dont il détient 50% du capital.

 

Covage a finalement trouvé un repreneur pour racheter son réseau de fibre optique après des trimestres de pourparlers infructueux. Il faut signaler que la plupart des opérateurs de fibre optique, dont Kosc Telecom qui est redressement financier depuis novembre 2019, deviennent seulement bénéficiaires après des années d’investissements qui les ont lourdement endettés.

 

Il faut avoir les reins solides pour continuer d’investir dans le raccordement des foyers en fibre optique (FTTH). Raison pour laquelle de grands opérateurs télécoms (Altice, Bouygues, Céleste, Iliad, etc.) ont cédé tout ou partie de leurs réseaux fibrés à de nouveaux investisseurs depuis début 2018. Cocréé en 2006 par Vinci Networks et le canadien Axia NetMedia, Covage a réalisé 110 M€ de chiffre d’affaires en 2018 et un résultat net de 1,6 M€, après deux années consécutives de pertes. Il est aujourd’hui le 4ème opérateur de distribution en gros de fibre optique en France.

 

Covage signe une belle opération avec cette vente

Sa valorisation s’établirait à environ 1,3 Md€ en incluant la dette, soit près de 45x son Ebitda apparemment. Les perspectives deviennent – enfin - plus intéressantes pour les opérateurs de fibre optique en 2020 avec l’augmentation de la demande émanant des datacenters et des PME, dans une approche davantage orientée Cloud et Edge Computing.

L’opérateur revendique 2,4 millions de foyers à câbler, dont 0,8 million de foyers déjà construits, répartis sur 46 réseaux d’initiatives publique ou privée. Ils s'ajouteront aux 5,4 millions de foyers à câbler en fibre optique de SFR FTTH, dont 1,7 million de foyers construits.

 

8 millions de foyers sécurisés à desservir

Covage sera intégré dès avril 2020 dans la structure de SFR FTTH, le bras armé de l’opérateur dans la fibre optique domestique (FTTH), ce qui portera à environ 8 millions le nombre total de foyers sécurisés à desservir, dont 2,5 millions de logements déjà construits. Ce faisant, SFR se rapproche d’Orange, le leader historique des télécoms et de la fibre optique en France. Pourtant, le second opérateur télécoms français avait choisi par le passé de se concentrer lui sur la fibre coaxiale (FTTLa), un héritage du rachat de Numéricable, un opérateur de réseaux câblés sur le déclin.

 

Altice s’endette à nouveau pour cette acquisition

L’acquisition de Covage est financée par une nouvelle dette de 70 millions d'euros levée au niveau d'Opco, 465 millions d'euros de fonds propres en numéraire apportés par Altice et 465 millions d'euros en numéraire provenant des investisseurs financiers accompagnant SFR FTTH (OMERS Infrastructure, Allianz Capital Partners et AXA Investment Managers - Real Assets). Ces derniers détiennent 49.99% de l’entité SFR FTTH depuis un rachat fin 2018 de cette partie du capital. Le raccordement de logements supplémentaires est entièrement financé par une facilité d'investissement engagée.

 

En parallèle, Patrick Drahi, fondateur d'Altice, indique que son groupe « continue à se concentrer sur le désendettement d'Altice Europe, notamment grâce à la croissance du chiffre d'affaires et de l'EBITDA qui seront complétés par les produits de cession. Comme je l'ai expliqué précédemment, nous sommes en pourparlers avancés avec plusieurs parties au sujet de notre actif de fibre portugaise ».

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,

#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :