IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

PC : adieu Toshiba, vive Dynabook

publié le samedi 16/03/2019

Foxconn, un important constructeur taiwanais de produits IT en OEM, rebaptise la branche PC de Toshiba, sa dernière acquisition, qui devient Dynabook en ce début 2019. Il conserve la marque Sharp, constructeur japonais d'écrans et de copieurs qu'il avait racheté deux ans plus tôt.

 

Dans le détail, Foxconn détient toujours 66% du capital du constructeur japonais Sharp depuis deux ans. Ce dernier a ensuite racheté en octobre 2018 80.1% de Toshiba Client Solution, la division PC de Toshiba. 2019 étant l'année de la consolidation de ses différentes acquisitions dans l'IT, Foxconn Technology invite désormais ses deux filiales à créer des synergies. Tout en évitant de créer des tensions entre ces deux entités qui demeurent indépendantes, tant juridiquement que commercialement.


Créer des synergies entre Sharp et Toshiba

Son challenge est de les inciter à réaliser des ventes croisées sur certains produits de leurs portfolios respectifs. Ainsi, Sharp devrait pouvoir commercialiser, en direct ou via ses partenaires, les PC portables et les lunettes à réalité augmentée de Toshiba par exemple. Mais les entreprises qui achètent déjà des imprimantes à Sharp comprendraient-elles que ce dernier leur vende des PC sous la marque Toshiba, constructeur qui est toujours l'un de ses concurrents dans le secteur des copieurs et des imprimantes ? Pas sûr, d'autant que Sharp n’a pas racheté TFIS, la division Copieurs de Toshiba Corp. Elle demeure donc l'un de ses concurrents dans le secteur de l'impression.

 

Changer de nom pour faciliter les ventes croisées

Pour éviter tout risque de confusion, Foxconn a donc préféré changer le nom de l'entité de Toshiba en charge des PC, comme nous l'avons découvert mi-mars sur le stand de Toshiba Client Solution lors du salon IT Partners (voir photo). Interrogé sur l'étrange logo qui tournait en boucle sur l'un des écrans de son stand, l'équipe  nous a alors appris que, début janvier 2019, Foxconn l'avait rebaptisé Dynabook au Japon, puis en février aux Etats-Unis. La marque Dynabook, qui existe depuis des années sur les gammes de PC Toshiba, est également en cours d'officialisation dans tous les pays de la zone Europe (EMEA). En France, Toshiba Client Solution Europe l'officialisera dès le 2 avril 2019.

 

Un nouveau départ

Les revendeurs de Toshiba n'ont pas à s'inquiéter. Le rebranding des produits sera progressif. « C'est même une opportunité pour nos partenaires car Toshiba redevient une startup en France. C'est un nouveau départ avec un nouveau siège, une nouvelle marque et des nouveaux produits. Je remercie nos partenaires de nous avoir soutenus ces dernières années et de nous avoir été fidèles malgré nos soucis », explique William Biotteau, directeur de Toshiba en France.

 

Lorsque Foxconn a décidé de racheter Toshiba en 2018, il lui a été difficile de réaliser l'opération en direct. C'était difficile compte-tenu de la réticence des autorités japonaises à autoriser un concurrent Taiwanais, ou Chinois, à acquérir l'un de leurs fleurons IT historiques. Le principal constructeur IT OEM taiwanais a donc utilisé Sharp, un autre constructeur emblématique de la High Tech japonaise, comme véhicule financier pour opérer cette acquisition.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :