IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Nouvelle chute importante des ventes de PC en France et en Europe de l’Ouest

publié le lundi 12/11/2012

Le cabinet d’études Gartner signale début novembre que les livraisons de PC ont - à nouveau - reculé en Europe de l’Ouest. Elles ont chuté de 15.4% au troisième trimestre 2012 par rapport à la même période de 2011. Un comble alors que ce trimestre, qui intègre les rentrées des classes, est censé être l’un des plus forts de l’année ! Ni la France, ni le segment BtoB ne sont épargnés.

 

Toutes les familles de PC sont touchées par cette nouvelle récession dans les pays d’Europe de l’Ouest. Les PC portables et fixes ont vu leurs livraisons reculer respectivement de 15,2% et 15,7%. Personne n’est épargné, tant sur les marchés professionnel (-15,8%) que grand public (-15%). Gartner signale que les chiffres étaient particulièrement mauvais en juin et juillet, mois où de nombreux fournisseurs de PC ont nettoyé leurs stocks d’invendus de l’été.

 

La France s’en tire mieux que l’Allemagne, mais pour combien de temps ?

Les livraisons de PC en France ont chuté à 2,6 millions d’unités (-7.6%) au troisième trimestre 2012, soit seulement 0.4% de plus qu’au Royaume-Uni (-7.2%), mais ce marché d’Outre-Manche avoisine les 3 millions d’unités livrées. L’Hexagone s’en tire toutefois mieux que l’Allemagne, dont les livraisons ont chuté - elles - de 19% à 2.7 millions de PC livrés !

Isabelle Durand, analyste principale au Gartner, tire la sonnette d’alarme. Elle estime que « le marché des PC restera faible en France. Ce déclin est occasionné par une faible demande des clients, ainsi que par un contrôle accru des approvisionnements chez des revendeurs qui anticipaient l’introduction de Windows 8 ». La proximité du lancement – fin octobre – de Windows 8, le nouveau système d’exploitation de Microsoft, a encouragé les revendeurs à éviter de stocker trop de PC.      

 

Les ultrabooks ne relancent pas les ventes de PC portables

Une mauvaise nouvelle pour Microsoft et ses partenaires industriels. D’autant que les statistiques du troisième trimestre 2012 confirment que les ventes d’ultrabooks – des PC portables non tactiles aussi légers et performants que des tablettes - ne décollent pas encore, malgré une récente baisse de prix durant l’été. Ce segment ne représente d’ailleurs que 8.7% des livraisons de PC portables en France sur la période. Ce marché, qui génère quand même 65% des ventes de PC dans l’Hexagone a lui aussi décliné de 8.5% en volume. Gartner ne donne pas le chiffre en valeur, mais il doit être faible compte-tenu des déstockages opérés cet été…

 

Le segment BtoB n’est pas épargné

La rentrée des classes (« back to school ») n’a pas joué son rôle d’accélérateur des ventes de PC, pour la seconde année consécutive en France. Pour preuve, les livraisons de PC ont reculé de 7,7% sur le seul segment grand public. Or, cet événement économique est censé booster les ventes du troisième trimestre, et en faire l’un des plus forts de l’année !

Le segment BtoB n’est pas épargné. Ce marché a enregistré un recul de 7,4%, dû notamment à une faible migration des entreprises vers Windows 7 estime Gartner. En outre, le marché de l’éducation, traditionnellement fort à cette période de back to school, a commandé bien moins de PC sur la période, au profit des tablettes parfois. Rappelons que le cabinet d’études Gartner a annoncé au début de l'été que les livraisons de PC du second trimestre 2012 avaient déjà reculé de -12% en France.

 

Pas de reprise en vue à court terme

Autant de facteurs qui inquiètent désormais sérieusement les revendeurs de PC interrogés, car ce déclin continu des livraisons de PC perdurent depuis début 2011. Donc, rares sont ceux qui anticipent une embellie importante de leurs ventes à court terme. Seul le récent lancement de Windows 8 pourrait les relancer avec l’introduction de nouveaux types de PC portables, des modèles hybrides combinant le meilleur des portables et des tablettes tactiles. Sauf si l’on oublie que Microsoft revend désormais sa tablette Surface en direct… D’ailleurs, un nombre plus important de revendeurs IT parie désormais davantage sur les tablettes tactiles, dont le succès ne se dément pas, y compris dans le BtoB. Pour preuve, Econocom rachète en novembre France Systèmes, le principal revendeur de produits Apple, et donc d’Ipad, sur le segment BtoB.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :