IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Michel Paulin succède à Laurent Allard aux manettes d’OVH

publié le lundi 27/08/2018

OVH a recruté en août Michel Paulin comme directeur général. L’ex-directeur général de Neuf Cegetel (SFR) succède en partie à Laurent Allard, vice-président d’OVH en charge du développement, qui quitte l’entreprise.

 

Trouver un dirigeant capable de vous succéder aux manettes de l’entreprise n’est pas chose facile quand on est le patron-fondateur de sa société. Octave Klaba, le créateur et PDG emblématique de l’hébergeur français OVH Group, ne déroge pas à la règle.

 

Michel Paulin succède à Laurent Allard pour développer OVH à l’international

On aurait pu croire qu’il avait trouvé la perle rare quand le clan Klaba avait, en février 2015, cédé sa place à Laurent Allard en tant que PDG (CEO). Mais, coup de théâtre, deux ans plus tard, celui-ci était « rétrogradé » vice-président en charge du développement d’OVH pour permettre à Octave Klaba de redevenir le PDG de son groupe dès mars 2017.

Et aujourd’hui, Laurent Allard quitte l’entreprise alors qu’Octave Klaba recrute en août 2018 Michel Paulin comme directeur général. « Michel Paulin, avec son expérience et son leadership, va nous aider à accélérer la mise en œuvre de notre nouveau plan stratégique - lui à la Direction générale et moi dans mon rôle de Président du Conseil d’administration », explique Octave Klaba.

 

OVH recrute un « X »-Télécoms

Michel Paulin est une belle prise pour OVH qui cherche en permanence des cadres confirmés pour accompagner sa croissance rapide. Il a passé l’essentiel de sa carrière dans les secteurs de l’informatique, des télécoms et de l’Internet. Michel Combes, président du conseil d'administration de SFR, a nommé en janvier 2016 Michel Paulin directeur général de SFR.

Le parcours de cet « X »-Télécoms a débuté chez France Telecom. Consultant au sein du cabinet de conseil en stratégie McKinsey, Michel Paulin a réalisé plusieurs missions en France et aux Etats-Unis avant de rejoindre Bull. En 1999, il part chez LDCom qui deviendra l’opérateur fixe Neuf Cegetel, dont il sera nommé directeur général et administrateur. Michel Paulin a joué un rôle dans le rapprochement entre SFR et Neuf Cegetel en 2008. Après avoir rejoint le groupe Louis Dreyfus Commodities en tant que directeur des opérations, Michel Paulin a pris la direction de Méditel, deuxième opérateur marocain.

 

Sa nomination est une nouvelle étape du développement d’OVH

La direction d’OVH explique que sa nomination s’inscrit dans une nouvelle étape du développement du groupe : « Michel Paulin assurera la mise en œuvre du plan stratégique « Smart Cloud », visant à consolider la position d’OVH comme leader alternatif du Cloud. Ce plan sera présenté au prochain Summit d’OVH, le 18 octobre 2018 ».

Il poursuivra donc la mission dévolue jadis à Laurent Allard qui, avec Octave Klaba, avait préparé la levée de fonds pour financer sa croissance. OVH a déjà levé environ 250 ME en 2017 auprès des fonds d’investissements KKR et Tower Brook, somme à laquelle s’est ajoutée quelques 400 ME collectés fin juin 2017 auprès de 9 banques. Les sommes ainsi collectées dans le cadre du plan « Next Level » ont permis à l’hébergeur français de réaliser une première acquisition d’ampleur (vCloudAir de VMware), de s’implanter aux Etats-Unis et en Asie Pacifique, de mettre en service 12 nouveaux datacentres dans le monde, et d’introduire de nouveaux produits et services Cloud.

 

Octave Klaba se accélérer notre développement

En confiant la Direction générale d’OVH Group à Michel Paulin, Octave Klaba dit vouloir désormais se consacrer pleinement à son rôle de Président du Conseil d’administration : « Le marché du Cloud se consolidera partout dans le monde dans les années à venir et je souhaite qu’OVH, en tant que leader européen, joue tout son rôle. Le Groupe n’est qu’au début de son expansion en dehors de l'Europe et j’apporterai toute mon expérience pour accélérer notre développement. En tant qu’entrepreneur, je veux aussi contribuer à la promotion de la culture, des valeurs et des méthodes pour créer des entreprises collaboratives ». N’est-ce pas ce qu’Octave Klaba fait depuis des années ? « Enfin, ma forte conviction est que l’Europe doit inventer et développer un écosystème d’entreprises européennes pour garder une autonomie numérique face aux Américains et aux Chinois ».

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :