IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Mark Hurd remplace Larry Ellison à la tête d’Oracle

publié le vendredi 19/09/2014

Coup de tonnerre chez Oracle. Mark Hurd, l’ancien patron de HP, a remplacé le 18 septembre Larry Ellison à la tête d’Oracle, éditeur qu’il dirige désormais en compagnie de Safra Catz. Après Ballmer et Chambers, c'est le 3e PDG emblématique à quitter la direction d'un des leaders mondiaux de l'IT.

 

Larry Ellison, le patron historique Oracle depuis 1977, qu’il a contribué à fonder, n’est pas débarqué. En effet, il demeure directeur technique de cet éditeur et il devient également le président exécutif de son comité de direction. C’est un vrai coup de tonnerre dans la profession car Larry Ellison est l’un des grands patrons emblématiques et charismatiques de l’IT. Au même titre que son homologue chez Cisco, John Chambers, ou encore Steve Ballmer chez Microsoft. Ces deux derniers ont annoncé ces derniers mois qu’ils quittaient prochainement la direction de ces leaders mondiaux de l’IT. C’est d’ailleurs déjà le cas pour Steve Ballmer, qui a quitté cet été sa fonction de président de Microsoft.

 

Dans le même temps, le conseil d'administration d’Oracle a promu deux cadres importants du groupe, Safra Catz et Mark Hurd. Ils reprennent les fonctions de PDG que détenait Larry Ellison. Salariée d’Oracle depuis 1999, Madame Catz gère les fonctions financières et légales de cet éditeur, ainsi que la production des produits.

 

Quant à Mark Hurd, un ami personnel de Larry Ellison, qui est arrivé sur ses recommandations au conseil d‘administration d’Oracle en 2010, il prend en charge la partie commerciale, les services et les activités industrielles verticales globales de cet éditeur. Oracle précise que les équipes Logiciels et Matériels rapporteront à Ellison, ce que confirme ce dernier "Safra et Mark rapporteront désormais au conseil d'administration d'Oracle plutôt qu'à moi". C’est un retour en force de Mark Hurd, qui a dirigé le groupe HP pendant cinq ans avant de devoir quitté le leader mondial de l’IT suite à un mini scandale. Rappelons quand même que Mark Hurd a fait grandement progresser la valorisation de l’action Oracle pendant sa mandature. Une prouesse qui a sans contribué à décider les actionnaires de cet éditeur à le promouvoir à la tête d’Oracle.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :