IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Mainframes : Thoma Bravo cède Compuware à BMC

publié le mardi 03/03/2020

BMC Software, un éditeur texan spécialiste de la gestion et d’administration des mainframes, une filiale du fonds d’investissements KKR, prévoit de racheter Compuware, un éditeur filiale lui du fonds Thoma Bravo qui est spécialisé dans les solutions de développement, de livraison et de support d'applications mainframe.

 

Alors que le marché global des grands systèmes informatiques centraux (mainframe) évolue vers le DevOps, tout en enregistrant une croissance annuelle de ses ventes de 4% en moyenne d’ici 2025 selon Allied Market Research, certains de ses acteurs en profitent pour le consolider.

 

C’est le cas de BMC, un éditeur texan spécialiste de la gestion et de l’administration des mainframes, une filiale du fonds d’investissements KKR depuis 2018. En effet, il prévoit de racheter en 2020 Compuware, un éditeur appartenant lui au fonds Thoma Bravo qui est spécialisé dans les solutions de développement, de livraison et de support d'applications pour les mainframes. "C'est le moment idéal pour intégrer Compuware dans notre portefeuille alors que le marché traditionnel des mainframes AppDev passe à DevOps", a déclaré Ayman Sayed, président et directeur général de BMC. Les conditions financières de la transaction n'ont pas été divulguées.

 

Il s'agit de l'une des plus importantes acquisitions de l'histoire de BMC, et sa troisième en moins de deux ans. La nouvelle entité née de cette fusion aura encore en concurrence frontale CA, IBM et Micro Focus pour les logiciels et les outils de développement pour les mainframes.

 

Post fusion, les deux éditeurs vont créer une nouvelle offre pour les mainframes basée sur le logiciel Automated Mainframe Intelligence (AMI) et la suite Topaz de BMC, ainsi que sur la technologie ISPW et les portefeuilles de Compuware pour moderniser davantage l'industrie des mainframes.

 

Une telle fusion intéresse les revendeurs de BMC, mais aucun des deux éditeurs n’a donné de précision sur la future stratégie de commercialisation des offres de Compuware, lequel passe en direct. En France, BMC collabore avec un réseau de distribution IT BtoB composé d’intégrateurs, de sociétés de conseil ou d’éditeurs tels qu’Adelius, Alten, Atos, Capgemini, Compuware, Devoteam, etc., ainsi qu’avec un grossiste IT tel que Tech Data.

 

La cession par Thoma Bravo de Compuware à BMC survient quelques mois seulement après que ce fonds privé annonce le rachat de l'éditeur Sophos pour 3,82 milliards de dollars. Encore une acquisition dans la cybersécurité et l'IT pour Thoma Bravo. Le fonds d’investissement privé a déjà réalisé celles de Barracuda, Imperva, Lexmark (logiciels), LogRhythm, Riverbed, SonicWall, Veracode, etc. ces trois dernières années

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,
#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :