IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

LSE renforce son expertise dans le BTP

publié le mardi 26/01/2010

A l’automne 2009, l’éditeur LSE a acquis l’édition BTP de Cegid pour renforcer son expertise dans le déploiement de logiciels de paie et de comptabilité dans les entreprises du bâtiment. Olivier Bouderand, son directeur général, explique pourquoi cette acquisition lui permet de disposer d’un ERP complet intégrant la comptabilité, la gestion et la paie sur la même base de données. En 2010, le dirigeant prévoit de recruter au moins un revendeur par département pour déployer sa nouvelle offre.

 

 

CBP (ChannelBP.com) : Pourquoi avoir acquis l’édition BTP de Cegid en 2009 ?

Olivier Bouderand, directeur général de l’éditeur LSE : LSE a acquis l’édition BTP de Cegid car ce produit complète notre portfolio et il nous fait entrer dans des comptes où nous n’étions pas, dont les grosses PME du BTP qui veulent réaliser des déploiements sur 200 à 300 postes par exemple. Nous en profitons également pour rationaliser notre structure et optimiser nos frais généraux.

 

En quoi l’édition BTP de Cegid complète-t-elle lee portfolio de LSE ?

Notre logiciel est basé sur une pure gestion commerciale. Or, LSE désire désormais vendre un ERP complet intégrant la comptabilité, la gestion et la paie sur la même base de données.

 

Avez-vous intégré ses équipes ?

Nous avons accueillis les salariés de Cegid dans nos locaux de Paris, mais aussi de Lyon à l’occasion de l’ouverture de notre agence localement.

 

Comment commercialisez-vous cette nouvelle offre ?

Disponible dans notre portfolio depuis novembre 2009, cette offre est commercialisée de deux façons, via notre canal direct et via les quelques 25 revendeurs qui travaillaient sur l’offre BTP de Cegid. Une vingtaine d’entre eux devraient continuer à collaborer avec nous en 2010.

 

Profiterez-vous de l’arrivée de cette nouvelle offre pour renforcer votre stratégie indirecte ?

Mon projet est de passer de 10% à 40% l’indirect dans notre chiffre d’affaires d’ici 2012, et notamment dans l’est de la France et le Jura par exemple, mais également dans les Dom-Tom. LSE va chercher de nouveaux partenaires sur les régions cotières et dans l’est. Je regarder du coté du channel de Cegid pour optimiser les synergies. LSE travaillait surtout en direct, car nous n’avions que cinq revendeurs, pour des raisons historiques. Ex produit de Memsoft Bâtiment et nous avons gardé à l’origine une quinzaine de partenaires dont le nombre

 

Prévoyez-vous de recruter beaucoup de nouveaux partenaires ?

LSE aura besoin d’au moins un revendeur par département, ou un par région a minima, afin de garantir des services de proximité à nos clients. Leur nombre sera volontairement restreint car je ne veux pas les mettre en concurrence afin de leur permettre de gagner leur vie correctement.

 

Tous vos partenaires sont-ils déjà capables de déployer cette nouvelle offre ?

LSE les forme pour qu’ils soient autonomes sur leurs affaires. Il y a aura toujours besoin de personnalisation sur notre offre car le BTP en est très friand.

 

Quelles sont vos objectifs pour promouvoir ce produit en 2010 ?

LSE est conscient qu’il devra adresser des acteurs plus petits via le Saas, raison pour laquelle notre prochain produit sera full web et développé avec le concours de Cegid.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :