IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

L'Europe finance la construction de data centers plus économes

publié le mardi 15/04/2014

La Commission européenne a alloué en mars 2,9 millions d'euros de subventions à un consortium de fabricants, d'utilisateurs et d’universitaires afin de développer des technologies permettant de construire des data centers plus intelligents et économes.

 

Le projet GreenDataNet est dirigé par Eaton, un équipementier spécialisé dans la gestion de l'énergie, en collaboration avec l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Nissan, ICTroom, le Credit Suisse, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) en France et l'Université de Trente (UNITN) en Italie.

 

Mieux contrôler et optimiser les composantes de son data center

Ensemble, ils développent des technologies qui permettront aux data centers urbains d’utiliser jusqu'à 80 % d'énergies renouvelables et de réduire leur Indice d’efficacité énergétique (IEE), lequel devrait passer d’un résultat actuel moyen compris entre 1,6 à 2,0, à moins de 1,3. GreenDataNet pense atteindre cet objectif en contrôlant et en optimisant mieux l'informatique, l'énergie, le refroidissement et le stockage à trois niveaux : les serveurs et racks, les data centers individuels et les réseaux de data centers. Pour réduire encore le besoin en réseau électrique, GreenDataNet va aussi s'intéresser à l'intégration d'énergie photovoltaïque locale combinée à une solution de stockage à grande échelle pour faciliter l'intégration des data centers au sein de réseaux intelligents. Dans le cadre de ce projet, les batteries Li-ion de véhicules électriques de seconde vie seront mises à l'étude. Elles pourraient s'avérer une solution avantageuse pour permettre aux datacenters de devenir de véritables nœuds de réseau intelligent.

 

Trois sites de démonstration 

La solution complète sera mise en œuvre sur une plateforme Open Source afin de permettre à des parties tierces d'apporter des modules d'optimisation complémentaires et d'assurer la pérennité du projet. Le concept GreenDataNet sera testé et validé sur trois sites de démonstration : un data center géré par le Credit Suisse en Suisse, un au CEA en France, qui intègre notamment une large zone de photovoltaïque et une plateforme d'essai de réseau intelligent et enfin un site pilote aux Pays-Bas exploité par un consortium hollandais investi dans les technologies informatiques écologiques.

 

À l'issue du projet et en fonction des résultats obtenus, GreenDataNet publiera des directives pour aider les data centers à devenir plus écologiques à l'avenir.

« GreenDataNet veut rendre plus aisée la conception de data centers capables de gérer de front une demande grandissante pour leurs services et une politique énergétique durable », déclare Cyrille Brisson, vice-président EMEA de la division Power Quality chez Eaton, qui supervise le consortium. « Ce projet doit nous permettre d'atteindre trois objectifs : améliorer les performances des data centers de manière significative ainsi que la qualité de l'environnement, démontrer que les data centers peuvent fonctionner grâce aux énergies renouvelables et enfin, offrir de nouvelles opportunités commerciales aux data centers qui utilisent, stockent et partagent les énergies renouvelables. ».

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :