IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Les RSSI rationalisent le nombre de leurs fournisseurs

publié le mardi 05/03/2019

Une étude menée auprès de 3000 professionnels de la sécurité dans 18 pays pour le compte de Cisco révèle qu’ils rationalisent davantage leurs collaborations avec les fournisseurs de produits réseaux et sécurité. Ils ont également moins confiance dans l'IA.

 

La difficulté d'orchestrer les offres de sécurité de fournisseurs multiples est sune réalité. 79 % des décideurs sondés sont persuadés qu'il est difficile d'orchestrer des alertes provenant de produits de fournisseurs multiples, ce qui représente une augmentation par rapport aux 74 % en 2018. La diversité de solutions, non intégrées les unes aux autres, ne permet pas de répondre au volume d'alertes reçues. Des environnements de sécurité complexes, composés de solutions de 10 fournisseurs de sécurité ou plus sont susceptibles de nuire à la visibilité des professionnels de la sécurité dans leurs environnements.

 

Les décideurs veulent aussi sensibiliser leurs équipes à la sécurité à travers des exercices pour renforcer les dispositifs de sécurité et ainsi minimiser les risques. De nombreux RSSI se tournent aujourd’hui vers le cloud, convaincus que cela améliorera les efforts de protection, tout en réduisant la dépendance à des technologies moins éprouvées telles que l'intelligence artificielle (IA).

 

Il y a plus de confiance dans le Cloud et moins dans l’IA

Pour 93% des RSSI, migrer vers le cloud a permis à leurs équipes d’être plus efficaces. L’IA et le Machine Learning, utilisés à bon escient sont essentiels à la gestion des priorités et au management. Toutefois, le recours au Machine Learning est descendu à 67 % en 2019, contre 77 % en 2018. L'IA est également en baisse à 66 %, comparativement à 74 % en 2018. De même que l’'automatisation, qui baisse à 75%, contre 83% en 2018.

 

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Mots clefs :