1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Les entreprises fuient le Cloud public selon Michael Dell

publié le jeudi 27/09/2018

Nouvelle attaque en règle contre le Cloud public de l’un des constructeurs historiques de PC et de serveurs. Michael Dell, le PDG fondateur du groupe éponyme, estime que près de 80% des entreprises rapatrient sur site leurs données basées dans des Cloud publics.

 

Interviewé fin septembre par CRN, Michael Dell s’en prend à nouveau au Cloud public dont il dénonçait déjà les coûts prohibitifs au printemps : « Jusqu’à 80% de nos clients sur tous les segments – petites, moyennes et grandes entreprises – nous déclarent rapatrier leurs données sur des systèmes IT sur site pour des questions de coûts, de performances et de sécurité ».

 

80% des 400 entreprises déclarent migrer leurs applications en dehors du Cloud public

Le chiffre de 80% cité par Michael Dell n’est pas le fruit du hasard. Il provient d’une étude récente de la société d’études IDC, où 80% des 400 entreprises interrogées déclarent migrer leurs applications et données en dehors du Cloud public. Ce que ne précise pas Michael Dell est que l’étude révèle également que les entreprises interrogées prévoient, dans les deux années à venir, de migrer 50% de leurs applications installées dans le Cloud public vers du Cloud privé ou des infrastructures IT sur site.

 

Les infrastructures sur site automatisées plus rentables que celles dans le cloud public

Le patron de Dell se félicite d’un tel retour des données et applications vers les installations IT sur site, lequel légitime selon lui le rachat d’EMC et de Vmware, deux leaders historiques des produits IT destinés aux installations « on premise », comme leur maison-mère Dell d’ailleurs. Rappelons que Michael Dell avait déclaré il y a quelques mois que « suite à l’optimisation accrue des infrastructures des data centers privés grâce aux logiciels (SD-DC), les infrastructures sur site ainsi automatisées sont plus rentables que celles hébergées dans le cloud public dans 85 à 90% des cas ». Un discours qui tombe à point nommé pour rassurer ses investisseurs alors que Dell prépare son retour en bourse.

 

Pourtant, les leaders du Cloud public enregistrent des progressions spectaculaires…

L’importance des chiffres cités par le patron de Dell et IDC peuvent étonner alors que les leaders mondiaux du Cloud public (Amazon, Microsoft, etc.) continuent d’enregistrer des progressions spectaculaires de leurs chiffres d’affaires.

En outre, il est aussi intéressant de constater que cette attaque en règle contre le Cloud public de la part de Michael Dell n’empêche pas son groupe et plusieurs de ses filiales, dont Vmware et EMC, de faire toujours la promotion du Cloud publicLe cloud public dispose d’indéniables atouts, à commencer par les coûts très bas et la facilité d’utilisation »)… et de vendre des offres destinées au Cloud public. Au nom du Cloud hybride le plus souvent.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Moyenne: 5 (2 votes)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :