IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Les entreprises européennes font confiance à VMware

publié le mardi 08/07/2008

Une étude récente d'IDC sur les pratiques de virtualisation des serveurs des entreprises européennes révèle que 82% des entreprises utilisatrices ont recours à la technologie de VMware. Il apparaît également que les adeptes ont l'intention de virtualiser toujours plus de nouveaux serveurs, avec une prévision d'augmentation de 35% en 2007 à 52% d'ici à 2009. Et, parmi les entreprises interrogées qui n'utilisent pas encore la virtualisation, 54% envisagent de sauter le pas au cours des 12 prochains mois.

« Ces deux dernières années, les déploiements de virtualisation réservés initialement aux aspects les plus stratégiques de l'activité sont rapidement devenus une pratique standard des entreprises pour la gestion de leurs infrastructures informatiques », confirme Mark Stradling, vice-président EMEA de VMware. « Cette tendance vaut autant pour les grands groupes que pour les PME-PMI. Tous sont conscients des avantages réalisables en termes d'économies, de gain d'agilité et de disponibilité des systèmes à l'échelle de l'organisation. Avec plus de 20 produits de virtualisation disponibles, la gamme des produits et des solutions de VMware est la plus large du marché et la garantie d'une valeur ajoutée forte et durable pour nos clients. »

L'étude confirme également que l'amélioration des activités de sauvegarde et de reprise après sinistre et l'augmentation de la disponibilité des systèmes sont quelques-uns des aspects qui continueront à stimuler l'adoption de la virtualisation.

Autres conclusions significatives de l'étude IDC :
* 89% des entreprises ont implémenté la virtualisation pour réduire les coûts de leurs datacenters ; le critère de décision le plus important à leurs yeux était de pouvoir investir dans une technologie de virtualisation à la fiabilité éprouvée ;
* 59% des implémentations présentent un ratio de consolidation des serveurs de 4:1, soit un potentiel d'économies d'énergie (alimentation et refroidissement) et d'occupation des locaux pouvant atteindre 75% ; et
* 45% des entreprises interrogées utilisent la virtualisation comme méthode standard pour leurs nouveaux déploiements d'applications ou envisagent d'en généraliser l'utilisation au cours des prochaines années.

« La virtualisation s'est généralisée au point de devenir incontournable en Europe pour les déploiements d'applications dans les datacenters », commente Chris Ingle, consultant et directeur de recherche chez IDC European Systems Group. « En effet, les entreprises sont nombreuses à utiliser une infrastructure virtuelle pour l'exécution de leurs applications métier, de leurs tests et développements, ainsi que de leurs systèmes de continuité des opérations. A l'avenir, pour tirer pleinement profit de leurs investissements, elles auront besoin de davantage de fonctionnalités de gestion et d'automatisation. »

Pour son enquête sur la virtualisation des serveurs en Europe, IDC a interrogé un panel de 650 entreprises entre janvier et mars 2008. Pour lire l'intégralité du rapport, rendez-vous sur http://www.idc.com/getdoc.jsp?containerId=GE56Q.

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :