1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Les DSI de Danone, Intermarché, Geodis, Adidas échangent sur la collecte de données et le Shadow IT

publié le mardi 27/02/2018

Le 25 janvier dernier, l’éditeur Gathering Tools a réuni ses principaux clients lors de son club utilisateurs annuel. Plus d’une quarantaine de personnes, principalement des DSI de Grands Comptes​, avaient répondu présentes. Les groupes Danone, Adidas, Solvay, Geodis, Intermarché, EDF​ étaient notamment représentés.

 

Un programme chargé attendait les participants : présentation de la nouvelle version de Gathering Tools, retour d’expérience du Groupement des Mousquetaires​ (Intermarché) et échanges informels autour de problématiques telles que la collecte de données, le shadow IT, les projets de BI​, etc.

 

Retour d’expérience du Groupement des mousquetaires
Pierre Fouillen, Directeur BI Finance et RH, et Romuald Voisin, Manager BI​, ont présenté un cas d’application de la solution Gathering Tools extrêmement intéressant. Le thème ? Le shadow IT.​ Un phénomène bien présent dans la très grande majorité des entreprises et notamment des grands groupes. Au sein du Groupement des mousquetaires, les métiers évoluaient en totale autonomie avec une DSI réduite au “service minimum”​. Des applications diverses et variées ont donc vu le jour et avec elles, de très nombreux fichiers Excel dont les données, vitales pour l’entreprise, devaient être réintégrées dans le périmètre du SI. Pour cela, une solution : Gathering Tools.

 

Le Groupement des mousquetaires a fait le choix de déployer la solution au sein de l’intégralité du parc de points de ventes et de ses sites industriels​. L’objectif pour la DSI ? Préserver l’apparence et les fonctionnalités de l’existant Excel grâce à la solution qui reproduit l’expérience du célèbre tableur trait pour trait, tout en structurant les données et fiabilisant les workflows de collecte​. Résultat ? Une urbanisation et un enrichissement du SI ainsi qu’une maîtrise des données retrouvée​, tout en créant une relation gagnant-gagnant avec les utilisateurs qui conservent leur expertise. La prochaine étape est le déploiement à l’ensemble des sociétés supports courant 2018​.

 

Gathering Tools : une année prometteuse
Point de départ de la présentation réalisée par Matthieu Barbillat, Directeur Commercial de l’entreprise : les excellents résultats enregistrés en 2017​. Gathering Tools a en effet enregistré une hausse de son chiffre d’affaires de plus de 50%​, avec notamment une augmentation de 48% des ventes de licences​.

 

Parmi les applications les plus courantes recensées chez les utilisateurs Gathering Tools : construction budgétaire, prévision des ventes, reporting RSE, bilans sociaux, prévisions de trésorerie​… (de nombreux retours d’expérience sont d’ailleurs disponibles pour la rédaction d’articles).

 

Les objectifs affichés​ pour les années à venir sont donc ambitieux :
● Recruter 30 partenaires/intégrateurs experts dans leur domaine d’ici 3 ans
● Poursuivre la ​croissance à deux chiffres du CA
● Doubler les effectifs R&D d’ici 2020 pour proposer une expérience utilisateur adaptée à l’ensemble des contextes métiers

 

Une nouvelle version très attendue
Comme chaque année, c’est Sébastien Pancher, l’architecte produit de l’entreprise, qui a présenté la nouvelle version de la solution. Et cette version 2018 (car c’est dorénavant officiel : chaque version du produit sera “millésimée”, elle portera le nom de son année de publication) était très attendue par les clients, ainsi qu’en témoigne la fragmentation des versions installées. Pour répondre à cette attente, la version 2018 est directement compatible avec l’ensemble des version actuellement déployées​. Pour aller plus loin, il a été dévoilé que cette version avait justement pour but de réduire la fragmentation, faciliter les déploiements et surtout d’ouvrir la solution à de nouvelles plate-formes​.

 

Gathering Tools mobile !
Le module Answer (dont l’appellation officielle est dorénavant “GTAnswer”) est en effet désormais disponible non plus seulement pour Windows mais également pour MacOS et iOS ! D”après Sébastien Pancher, le moteur de calcul a été totalement réécrit à cette occasion et les 3 versions sont totalement iso-fonctionnelles​. Une question a brièvement parcouru les rangs de l’assemblée concernant les performances mais elle a trouvé sa réponse dans la présentation réalisée par Pierre Andrieu, directeur associé de Solution BI​, qui a effectué une démonstration de collecte de données dans le cadre de leur application “OptiMall”, solution de Business Intelligence dédiée aux gestionnaires et propriétaires de centres commerciaux. La démonstration, qui incluait une saisie de formulaires GT et l’exploitation des données dans une instance MicroStrategy, tournait de façon parfaitement fluide sur un iPad 2 de 2012 !

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :