IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Les dépenses pour les datacenters reculeront en 2019

publié le jeudi 18/04/2019

Le cabinet d'études Gartner estime que les dépenses pour les datacenters reculeront de 2,8% en 2019 par rapport à l'année précédente. La baisse du prix des serveurs et le succès du Cloud et de son modèle locatif figureraient parmi les causes de ce recul.

 

Ce petit recul survient après une année exceptionnelle pour cette industrie. En effet, les dépenses pour les datacenters avaient bondi de 15,5% en 2018 pour atteindre 210 milliards de dollars. Les logiciels BtoB avaient été les premiers à bénéficier de cette demande accrue pour équiper ou moderniser les datacenters. Le phénomène devrait se répéter en 2019 (+7%) à cause du succès du Cloud, qui constitue pour les entreprises une alternative viable à la construction de nouveaux datacenters.

 

La baisse du prix des serveurs et le succès du Cloud figureraient parmi les causes de ce recul.Gartner souligne également que la décision de HPE, Dell, ou encore Lenovo, de se lancer dans la vente de serveurs en mode locatif pour les datacenters impacte ce marché. Ce faisant, ils sont davantage en phase avec les attentes des entreprises en matière d'investissement dans le Cloud en mode Opex. Toutefois, une telle approche retarde effectivement l'encaissement des revenus générées par les ventes... jadis payées uniquement en frontal

 

En 2019, les dépenses pour les datacenters représenteront malgré tout un marché avoisinant les 200 milliards de dollars au plan mondial en 2019. Chiffre à mettre en parallèle avec celui des dépenses IT mondiales, qui devraient atteindre cette année les 3,79 mille milliards (billion) de dollars. Gartner précise que près de 45% des dépenses pour les datacenters émaneront des entreprises en Europe de l'Ouest, contre 30% en Amérique du nord.

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :