IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Les ambitions de Bretagne Télécom dans la sécurité et le Cloud passent par des acquisitions

publié le vendredi 29/11/2019

Bretagne Télécom utilisera les 20 M€ levés en 2019 pour réaliser des acquisitions et recruter davantage de nouveaux talents. L’opérateur télécoms BtoB breton prévoit également d’élargir en 2020 ses catalogues d’offres dans le Cloud et la sécurité, ainsi que sa couverture commerciale.

 

Magazine ChannelBP.com : Comment Bretagne Télécom utilisera-t-il les 20 M€ levés en 2019 auprès du CMCIC et de BPI ?

 

Réda Belouizdad, directeur Marketing & Communication de Bretagne Télécom, un opérateur télécoms et Cloud BtoB breton : Ces 21 M€ nous serviront essentiellement à réaliser des acquisitions et à recruter de nouveaux talents pour accélérer la croissance organique de Bretagne Télécom.

 

Quel type d’acquisition Bretagne Télécom prévoit-il de réaliser en 2020 ?
Bretagne Télécom cherche tout d’abord à acheter une PME spécialiste du Cloud et/ou de la sécurité basée dans le Grand Ouest, voire dans une autre région par la suite.

 

Bretagne Télécom prévoit-il également de recruter bien davantage l’année prochaine ?
Bretagne Télécom emploie déjà 75 salariés, dont 30 ont été recrutés rien qu’en 2019 grâce notamment aux 21 M€ levés auprès du Crédit Mutuel de Bretagne et BPI. En 2020, nous devrions atteindre une centaine de collaborateurs, essentiellement en région. Ces recrutements pourraient provenir également d’une acquisition en 2020.

 

Basé dans le Grand Ouest depuis sa création, Bretagne Télécom affiche-t-il des ambitions nationales depuis sa levée de fonds ?

Bretagne Télécom affiche des ambitions nationales, via des acquisitions, afin de répondre aux besoins des entreprises en matière de Cloud et de sécurité. D’ailleurs, notre communication évoluera en ce sens dès 2020.

 

Quel niveau de chiffre d’affaires Bretagne Télécom devrait-il atteindre en 2019 ?
Bretagne Télécom va clore 2019 à environ 21 M€, contre 18 M€ en 2018, soit 15% de croissance d’une année sur l’autre. Nos marges sont également à nouveau très correctes cette année.

 

Comment le chiffre d’affaires de Bretagne Télécom se décompose-t-il en 2019 ?

40% du chiffre d’affaires de Bretagne Télécom provient de la vente de réseaux télécoms privés, de type MPLS, SD-WAN, essentiellement en fibre optique, 35% de la téléphonie pure, et 25% de nos services d’hébergement et de Cloud privé, en partenariat avec Vmware.

 

Sur quelles technologies ou marchés Bretagne Télécom investira-t-il en priorité dès 2020 ?

La sécurité est La principale priorité de Bretagne Télécom pour 2020. Le groupe leur proposera des audits en sécurité, des tests d’intrusion, de la sécurisation du poste de travail et des applications, etc. Notre partenaire Fortinet, un spécialiste des firewalls, nous accompagne dans le déploiement de ces nouvelles offres, et notamment dans le SD-Wan.

 

Et dans le Cloud également ?

Bretagne Télécom lancera également de nouvelles offres et services dans le Cloud privé pour répondre aux demandes de ses clients. Le groupe a déjà optimisé ses infrastructures techniques dédiées à l’hébergement. Nous avons renouvelé en 2018 la certification ISO 27001 obtenue dès 2015 pour notre datacenter. Bretagne Télécom a également obtenu la certification Hébergeur de Données de Santé (HDS) en 2019.

 

Bretagne Télécom est-il satisfait de la progression de ses ventes de services de Cloud privé et d’hébergement ?

Nos offres d’hébergement et de Cloud privé ont enregistré une croissance d’au moins 25% en 2019. Ces deux activités devraient représenter jusqu’à 50% du chiffre d’affaires de Bretagne Télécom d’ici trois ans, car la demande des entreprises voulant externaliser en multicloud est forte.

 

Constatez-vous une réelle augmentation de la demande des entreprises françaises pour les services Iaas ?

La demande augmente depuis deux ans. Les entreprises sont davantage prêtes à externaliser leurs applications non critiques dans le Cloud, public ou privé. Elles privilégient des approches multicloud dotées du système d’orchestration approprié. D’ailleurs, notre partenaire Vmware va bientôt accorder la certification Cloud Verified à Bretagne Télécom, en reconnaissance de nos investissements élevés et de nos récents déploiements dans le Cloud.

 

Les Communications Unifiées sont-elles également un axe de développement important pour Bretagne Télécom ?

Bretagne Télécom a réalisé des investissements importants dans les communications unifiées. Le groupe a déjà déployé quelques 25 000 postes en IP Centrex, essentiellement dans le Grand Ouest pour des raisons historiques. Toutefois, le nombre de nouveaux comptes progresse au plan national. Bretagne Télécom commercialise, en marque blanche, l’offre de communications unifiées Istra de Centile pour les affaires concernant une centaine de postes. En 2020, le groupe ouvrira son portfolio en Communications Unifiées à l’offre Webex Calling de Cisco pour les plus grandes entreprises. Bretagne Télécom commercialise aussi l’outil Zoom pour la partie visio conférence.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,

#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Moyenne: 2 (4 votes)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :