IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Les 100 premiers éditeurs français se portent bien, grâce au Saas notamment

publié le mercredi 27/06/2012

Le chiffre d’affaires cumulé des 100 premiers éditeurs français a progressé de 12% en 2011, grâce au Cloud notamment. Tel est le principal enseignement de l’étude réalisé par PwC, en partenariat avec l’Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet (Afdel). Le poids du Saas est passé à 8% dans ce chiffre d'affaires global, contre 5% en 2010.

 

Le marché français du logiciel se caractérise toujours par une structure éclatée. Dassault Systemes, le leader (170 M€ de CA en France et 1617 M€ dans le monde), représente ainsi 34% du chiffre d’affaires total. Il surclasse de loin le second, Cegedim (116 M€ en France et 308 M€ dans le monde) et le troisième éditeur français (Murex : 198 M€ de CA dans le monde dont 11 M€ en France), ainsi que nombre d’entreprises de taille moyenne. D’ailleurs, la moitié des acteurs de ce Top 100 réalise un chiffre d’affaires logiciel inférieur ou égal à 16 millions d’euros. Selon Pierre Marty, associé PwC spécialiste du secteur du logiciel, « Après une année 2010 en nette reprise par rapport à l’année précédente, 2011 affiche un paysage contrasté. Si le chiffre d’affaires cumulé des 100 premiers éditeurs progresse de 12% sur l’année, cette croissance est loin d’être homogène, car sept sociétés connaissent une croissance supérieure à 50%, tandis que 17 autres constatent une baisse de leur chiffre d’affaires. »

 

Cependant, en mettant en perspective les évolutions du secteur depuis cinq ans, l’Afdel constate que le total du chiffre d’affaires logiciel généré par les 100 premiers éditeurs français croît de plus de 30% quand, sur cette même période, le PIB de la France ne progresse lui que de 2% au mieux. Autre signe de dynamisme du secteur de l’édition logicielle, près d’un tiers des éditeurs constituant ce classement en 2011 ne figurait pas dans le classement cinq ans plus tôt ; et, parmi ceux déjà présents en  2007, un tiers a fait croître son chiffre d’affaires annuel de plus de 50%.

 

Une concentration et des entrées en bourse encore limitées

De nombreux éditeurs peinent aussi à atteindre une taille critique, qui leur permettrait de rentabiliser les efforts de R&D et des cycles de ventes souvent longs et complexes. Si le secteur connaît une concentration, elle reste finalement assez limitée : seuls 11 éditeurs présents dans le Top 100 2007 ont été absorbés par de plus grands groupes.  Quels que soient ses vecteurs, la croissance reste coûteuse en termes de financement.  Or, depuis 2007, aucun éditeur ne s’est introduit à la bourse de Paris. Ce paradoxe pour un secteur dynamique devant mobiliser des fonds pourrait s’expliquer par une performance boursière contrastée et des valorisations restant relativement faibles pour les acteurs déjà cotés, à l’exception de quelques-uns. Ainsi, depuis le premier janvier 2011, la performance boursière des éditeurs affiche en moyenne un recul de 20% sur 18 mois. Sur les 28 éditeurs côtés à la date de ce rapport, seuls sept ont connu une hausse de leur cours sur cette période.

 

Le Cloud et les acquisitions comme relais de croissance

Les perspectives de croissance des éditeurs sont liées à leur politique d’acquisition et à leur positionnement par rapport aux grandes tendances du marché : le Cloud computing et le SaaS, la mobilité, ou encore l’intégration des réseaux sociaux. Les acquisitions pour plusieurs milliards de dollars de « pure players » du SaaS par les géants mondiaux des logiciels « traditionnels » SAP et Oracle en 2011 et 2012, ont mis sur le devant de la scène le modèle de distribution et de vente de logiciels par internet.

 

Le poids du Saas est passé à 8% du chiffre d'affaires logiciel global du secteur en 2011, contre 5% environ l'année précédente. Ce modèle de revenu dépasse les 350 millions d’euros sur l’ensemble du Top 100 grâce à une progression de plus de 47% sur la période. Cinq des 10 éditeurs ayant connu les meilleures croissances sont des « pure players » du Saas. Dix acteurs du Top 100 sont des pure players du SaaS/ASP et 5 entrent dans le Top 50 : Emailvision (marketing), Criteo (optimisation de la publicité sur internet), TraceOne (PLM), Oodrive (sauvegarde et partage), Kyriba (gestion de trésorerie à la demande), Sidetrade (optimisation de la relation financière), Talentsoft (gestion des talents/RH), ASP64 (sécurité des données) ou encore Proginov (ERP).

 

Plus de 40 des 100 acteurs du Top 100 vendent tout ou partie de leurs solutions en Saas. Les éditeurs traditionnels favorisent désormais un modèle hybride ; un comportement qui va sans doute devenir très rapidement la norme.

 

 

 

 

 

Rang

Editeurs

CA  Logiciel* Monde 

% CA Logiciel / CA Total

CA Logiciel* France

1

Dassault Systemes

1616,9

91%

170,0

2

Cegedim

307,5

34%

116,0

3

Murex

197,8

62%

10,6

4

Axway (ex. Sopra Group)

162,8

75%

57,6

5

Cegid

158,7

60%

154,6

6

Linedata Services

103,1

75%

45,0

7

Avanquest

84,3

96%

3,8

8

Sword

75,4

48%

18,0

9

Sopra Group - Solutions Applicatives

70,0

7%

60,0

10

Bull (incl. Evidian)

69,0

5%

23,0

11

Esi Group

68,8

73%

7,8

12

GFI

65,0

10%

54,0

13

Isagri

59,0

48%

50,0

14

Alcatel Genesys (Genesys est indépendent depuis fin 2011)

58,6

12%

9,7

15

Berger Levrault

57,8

59%

57,5

16

Masternaut (acquis par Francisco Partners)

56,5

57%

21,1

17

Lectra

55,1

27%

6,0

18

Talend

54,7

87%

17,1

19

Emailvision

50,7

78%

21,1

20

Criteo

49,7

35%

25,3

21

Generix Group

43,0

65%

35,0

22

Infovista

40,0

87%

9,2

23

Orsyp

33,2

82%

13,8

24

SAB

33,0

83%

22,0

25

Pharmagest

32,5

33%

32,0

26

Meta4

31,0

56%

9,1

27

Cast

30,8

91%

11,3

28

DL Software

30,6

67%

23,5

29

EBP

29,5

98%

29,0

30

Trace One

29,1

79%

19,8

31

Esker

29,0

80%

10,8

32

Cegi

28,8

30%

28,8

33

Neolane

28,2

88%

14,5

34

Fiducial Informatique

26,0

46%

23,0

35

Vocalcom

25,8

60%

8,5

36

Lefebvre Software

24,2

57%

20,9

37

Groupe Sigma

23,5

42%

23,0

38

Bodet Software

22,2

39%

16,7

39

Efront (acquis par Francisco Partners)

19,6

53%

6,2

40

GenApi

19,0

37%

18,0

41

Prodware

19,0

18%

14,0

42

Graitec

18,6

72%

5,3

43

Jvs Groupe

18,0

69%

18,0

44

ipanema technologies

17,0

63%

9,1

45

Oodrive

17,0

100%

14,0

46

Planisware

16,9

62%

7,2

47

Ever Team

16,8

60%

6,3

48

IGE + XAO

16,7

75%

12,3

49

4D

16,6

100%

4,5

50

Dimo Gestion

16,4

69%

15,8

51

Softway Medical

16,0

59%

16,0

52

Proginov

15,9

80%

15,9

53

VIF (Vignon informatique)

15,6

95%

9,6

54

Welcome Real Time

15,6

78%

7,7

55

Astellia

15,5

46%

4,5

56

STS Group (hors Risc Group)

15,5

19%

10,9

57

Esterel Technologies

12,7

100%

3,7

58

MEGA International

14,6

47%

8,2

59

Systar

14,5

72%

8,5

60

Solware

14,3

68%

13,2

61

Cylande

14,0

52%

13,0

62

Harvest

13,7

89%

13,7

63

PC Soft

13,4

70%

11,0

64

Itesoft

13,5

62%

11,2

65

Kyriba

13,0

85%

4,5

66

Missler Software

12,5

50%

5,1

67

ITN

12,5

100%

10,4

68

Divalto

12,3

95%

12,3

69

SIS

12,1

80%

12,1

70

Finance Active

11,6

97%

10,1

71

Medasys

11,5

56%

8,0

72

Sidetrade

11,5

92%

9,9

73

Coheris

11,1

54%

8,9

74

Keynectis (incl. Opentrust)

11,0

55%

8,3

75

Prologue Software

11,0

49%

4,2

76

MetaWare

10,5

68%

3,5

77

Visiativ (ex. Axemble)

10,5

26%

8,7

78

Ciril

10,0

56%

10,0

79

Cassiopae

10,0

52%

7,9

80

Geoconcept

9,9

85%

5,4

81

CORYS T.E.S.S. (Areva)

9,7

32%

9,6

82

StreamWIDE

9,6

84%

4,0

83

Groupe Cogeser

9,4

55%

9,4

84

Systran

9,2

87%

3,4

85

Qualiac

9,2

68%

8,5

86

Netasq

9,0

50%

6,8

87

Witbe

9,0

70%

6,0

88

Datafirst

8,9

61%

5,5

89

Groupe GOTO software

8,8

90%

8,8

90

Techsia (Schlumberger)

8,8

80%

0,5

91

Groupe IGA

8,7

73%

8,4

92

Arkoon

8,5

78%

7,5

93

A2iA

8,4

94%

3,3

94

EasyVista (ex. Staff & Line)

8,3

83%

5,8

95

ACA

8,1

60%

8,1

96

Apologic

7,9

67%

7,9

97

Talentsoft

7,9

81%

7,3

98

Arpson

7,8

72%

7,4

99

Sefas Innovation (Doc@Post )

7,7

70%

2,9

100

Ordirope

7,6

49%

6,2






* CA Logiciel = Licences + Maintenance + revenus SaaS




 

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :