IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Le rapprochement entre l'Afdel et le Syntec Numérique se poursuit

publié le mardi 17/06/2014

Jamal Labed, le président de l'Association des Editeurs de Logiciels (Afdel), a confirmé le 17 juin la poursuite de discussions avec le Syntec Numérique en vue d'un rapprochement entre ces deux organisations professionnelles, dès cet automne probablement.

 

S'exprimant à Paris lors de la Garden Party de l'Afdel, Jamal Labed, le président de cette association française d'éditeurs de logiciels, estime qu'il y a trop d'organisations représentative du numérique en France. Invitée d'honneur de cet événement, Axelle Lemaire, la Secrétaire d'Etat chargée du Numérique, n'a pu qu'acquiescer, d'autant que son prédécesseur, Fleur Pellerin, avait milité à maintes reprises en faveur d'un rapprochement des organisations professionnelles françaises représentatives des professionnels du Numérique.

 

Tout comme Jamal Labed, qui a déclaré hier "A nouveau, je les invite à travailler avec nous à la création d'une grande fédération du Numérique. J'ai conscience que c'est un sujet difficile dont on parle depuis longtemps car, contrairement à l'Allemagne par exemple, nous n'avons pas la culture du regroupement. Toutefois, j'ai bon espoir que nos discussions avec le Syntec Numérique aboutissent cette année". Invité à participer à cette soirée, tout un symbole, Guy Mamou-Mani, le président du Syntec Numérique, nous a confirmé la poursuite des négociations avec ses homologues de l'Afdel.

 

D'après nos informations, la fusion de ces deux entités professionnelles, et de toutes celles qui pourraient les rejoindre par la suite, ne serait pas le scénario privilégié. On s'acheminerai plutôt vers la création d’une fédération "ombrelle" qui gérerai certains sujets transversaux communs à tous ses adhérents, laissant ces derniers libres d’exercer leurs spécialités par métiers. Jamal Labed a souligné au passage que "cette organisation du Numérique devra être dotée de moyens à la hauteur des ambitions d'une telle fédération, pour pouvoir agir au niveau européen notamment".

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :