IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Le marché IT fera aussi bien en 2019 qu'en 2018

publié le mercredi 12/06/2019

En juin, le Syntec Numérique a revu légèrement à la hausse ses prévisions de croissance du marché IT pour 2019. Elles passent de 3,9% en 2018 à 4,2% soit l'équivalent de la croissance enregistrée en... 2018. Le Cloud dope encore les résultats des secteurs du logiciel et de l'infogérance.

 

L'édition logicielle s'annonce encore comme le secteur le plus dynamique de l'IT en 2019. Sa croissance pourrait être de 5,8% cette année, contre 5,3% en 2018 (56,3 Md€). Elle est tirée par les applicatifs (+6,1%), sur le CRM notamment, et les logiciels outils (intégration, analytic, +6,9%). Et encore, de l'avis général, si les éditeurs n'étaient pas victime d'une pénurie de développeur, les obligeant à aller les chercher à l'étranger, la progression du secteur serait encore supérieur.

 

L'édition logicielle est dopée par les bons résultats du Saas et du Paas, dont les ventes sont en croissance de 21% versus seulement 1% pour les licences. Le business « as a service » représente désormais environ 25% du chiffre d'affaires des éditeurs (ISV) français. Le Syntec Numérique souligne le succès des éditeurs à l'international, grâce au développement de nouvelles offres dans l'IOT, l'IA et l'analytics notamment.

 

Malgré sa forte progression depuis des années, l'édition logicielle ne représentait que 22% des 56,3 Md€ du marché IT en 2018. Par comparaison, le secteur du conseil et des services en pèse encore près des deux tiers (61%). Et pourtant, ce dernier n'enregistrera pas en 2019 de croissance supérieure à celle de 2018 (+3,3%).

 

Le Cloud pèse 22% du CA des ESN

Mais comme dans l'édition logicielle, le Cloud tire les ventes des ESN, qui sont 7 sur 10 à disposer d'offres Cloud désormais. Il représente désormais 22% de leur chiffre d'affaires en moyenne Par comparaison, l'outsourcing marquera le pas en 2019 avec seulement 1,6% de croissance au global, mais certaines de ses 3 composantes sont plus dynamiques, grâce au Cloud notamment. C'est le cas par exemple de l'hébergement d'infrastructures (+6,9%), mais aussi de l'infogérance des poste de travail dans une moindre mesure (2,6%). Par comparaison, l'infogérance des infrastructures IT sera encore en baisse (-3,3%) en 2019.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD.FR, #DATACLOUDADVISOR.COM

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :