IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Le Gouvernement parle trop des startups et pas assez des ESN

publié le mardi 16/12/2014

Guy Mamou-Mani apprécierait que la ministre en charge du Numérique, Axelle Lemaire, parle un plus des ESN que des startups, car elles pèsent, selon le patron du Syntec Numérique, un poids plus important dans l'économie française que les jeunes pousses.

 

Et même s'il reconnaît que la ministre en charge du Numérique "fait bien son travail", en poursuivant notamment les actions en faveur du Numérique engagées avant elle par Fleur Pellerin, le président du Syntec Numérique regrette que "la révolution du Numérique dont nous parlons dépasse complètement le cadre de ses missions actuelles...". Par ailleurs, Guy Mamou-Mani se dit satisfait de ses contacts avec Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, "On le sent plus intéressé que son prédécesseur concernant l'apport du Numérique dans le développement de la France".

 

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :