IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Le Gouvernement limite les abus dans l'attribution des crédits à la consommation

publié le lundi 16/03/2009
Christine Lagarde, ministre de l'économie française, a présenté le 16 mars son projet de loi pour limiter les trop nombreux abus dans l'attribution des crédits à la consommation en France. Le texte prévoit l'allongement du délai de rétractation de 7 à 14 jours, ainsi que des mesures d'encadrement des attributions de crédit à la consommation.
Grande nouveauté, les organismes financiers devront - enfin - s'assurer que leurs clients sont solvables ! Sinon, gare aux sanctions... "Je veux que la Commission bancaire soit le gendarme du crédit", a déclaré Christine Lagarde, qui a précisé que la loi prévoit des sanctions pénales et civiles pour punir les organismes de crédit fautifs. La ministre souhaite également mieux protéger le consommateur en obligeant les établissements de crédit à lui communiquer davantage d'informations, sur le coût de leurs crédits par exemple. De fait, leurs actions publicitaires seront mieux encadrées et les annonces abusives seront interdites.
Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :