IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Le Cloud améliore le financement de la bureautique

publié le jeudi 26/05/2016

Une étude d’Exaegis, une agence de notation du secteur numérique, réalisée début 2016 avec Invigors, démontre que le Cloud augmente le potentiel du financement du secteur de la bureautique en France.

 

Selon l’étude « Financement de la bureautique, évolution du marché et nouveaux risques opérationnels », réalisée par l’agence de notation du numérique Exaegis, en partenariat avec la société de conseil spécialisée dans le financement Invigors, le développement de ces nouveaux modèles Cloud permettra au marché du financement bureautique de bénéficier de 30% de potentiel de financement supplémentaire et d’approcher 1,95 milliard d’€ en 2018.

 

Le financement de l’immatériel prospère grâce au Cloud

« Si le marché matériel de la bureautique décline, sa part immatérielle prospère », estime Laurent Briziou, le président d'Exaegis. Et la « cloudisation » des services et applications de ce marché qui s’accélère, génère de nouvelles pratiques et de nouveaux modèles de financement qui sont autant d’opportunités pour les opérateurs qui se positionnent sur ce segment.

 

Un marché bureautique à forte valeur ajoutée intégrant des services logiciels « on-premises », de l’hébergement, de la gestion du cycle de vie du document est, en effet, en train d’émerger. Ces nouveaux modèles économiques et les contrats de location afférents suscitent des risques nouveaux (financement, risque de réputation, de contrefaçon, risque technique ou de défaillance du prestataire) dont il convient de s’assurer ou de se prémunir.

 

Ces évolutions génèrent des besoins de création de produits financiers novateurs, permettant de gérer ces nouvelles vulnérabilités, en intégrant, par exemple, des audits des prestataires et en prévoyant leur substitution en cas de défaillance.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :