IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

L'Association eCUME demande à HP Software de revoir ses tarifs pour QualityCenter 10

publié le mardi 11/01/2011

eCUME, l’Association des utilisateurs des outils Mercury, annonce avoir demandé à HP Software France de revoir sa position tarifaire sur la version Premier de sa solution QualityCenter (QC). Après avoir sollicité et obtenu une réunion auprès de la Direction Générale de l’éditeur, afin d’exprimer son désaccord sur ce sujet, et devant son refus, eCUME se voit dans l’obligation d’expliquer sa position.

 

L’Association regroupe aujourd’hui des représentants de 35 sociétés, dont près de la moitié appartient au CAC 40. Ceux-ci occupent des postes de responsables du produit QualityCenter au sein de leurs entreprises respectives et représentent ensemble plus de 4000 licences QualityCenter.

 

A partir de sa version 10, QualityCenter, l’outil de gestion des Exigences, Tests et Anomalies, se décline en 2 versions ; « Enterprise » et « Premier ». La plupart des adhérents ont évalué de façon approfondie l’édition Premier de QualityCenter 10. Ils ont trouvé de nouvelles fonctionnalités, certes intéressantes, mais qui devraient normalement être intégrées dans les coûts de maintenance évolutive du produit, et qui ne justifient donc pas des coûts supplémentaires, d’autant plus que la version Premier est construite sur la base du noyau historique de QualityCenter.

 

HP Software France justifie sa position en affirmant que la version Premier de QualityCenter 10 est un nouveau produit, ce qu’il n’a pas démontré à ce jour aux adhérents d’eCUME.

 

En effet, les membres de l’Association estiment à juste raison que la version Premier n’est en fait qu’une extension de la version Enterprise. L’ajout de fonctionnalités doit donc entrer dans le cadre de la maintenance, dont le coût proche de 20% du montant de la licence, qu’ils payent depuis plusieurs années, couvre largement le développement.

 

L’Association rappelle à l’éditeur que sa vocation est d’enrichir ses solutions en collaboration avec ses clients utilisateurs, et ce dans le cadre d’un contrat de maintenance, qui ne saurait augmenter au bon vouloir de l’éditeur et sans justification.

 

Pour terminer, les membres d’eCUME ont été surpris de  ne pas retrouver clairement la position de QualityCenter 11, Enterprise ou Premier, dans la solution ALM (Application LifeCycle Management) tout récemment présentée lors de l’HP Software Universe de Barcelone.

 

eCUME réitère donc sa demande à HP Software France de revoir sa politique de prix et de fournir à toutes les sociétés membres d’eCUME l’édition Premier de QualityCenter 10 dans le cadre de la maintenance et sans supplément de prix.

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :