IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

La transformation numérique 2.0 redessine le paysage professionnel

publié le vendredi 08/02/2019

Ces dernières années, l’arrivée et la mise en œuvre de technologies telles que le cloud computing, la 4G, ou encore des ordinateurs plus portables et toujours plus performants, ont permis à de nombreuses entreprises d’atteindre un certain niveau de transformation numérique – à savoir des niveaux de mobilité, d’efficacité et de sécurité sans précédent sur le lieu de travail.

 

Toutefois, compte tenu du rythme constant de l’innovation dans le domaine du numérique, une vague de technologies émergentes devrait conduire à une nouvelle ère de changement. Tandis que les solutions telles que le cloud computing restent intégrées au lieu de travail, l’arrivée de la réalité virtuelle et assistée, de l’Edge Computing mobile et de l’IA – pour ne citer que quelques exemples – modifieront le paysage informatique et stimuleront la deuxième vague de la transformation numérique.

 

La 5G engendre la transformation numérique 2.0

L'émergence de la 5G sera un catalyseur majeur de l'adoption de ces nouvelles technologies par les entreprises, qui seront nombreuses à bénéficier de manière significative de la capacité et de la vitesse accrues du réseau cellulaire de prochaine génération. Alors que le travail mobile et flexible se trouve au cœur des préoccupations des entreprises depuis un certain temps, la 5G ouvre de nouvelles voies dans les domaines de l'IoT et de l'Edge Computing – des domaines qui présentent un potentiel énorme en termes de renforcement de l'efficacité opérationnelle et de la productivité, mais qui ont jusqu'à présent connu une adoption lente. Juniper Research, par exemple, prévoit que le nombre de capteurs et d'appareils connectés à l'IoT devrait dépasser 50 milliards d'ici 2022, contre 21 milliards en 2018 d’après les estimations.

 

La capacité de la 5G à créer une convergence entre plusieurs technologies sera particulièrement déterminante dans la manière dont la transformation numérique 2.0 sera entreprise par les entreprises. Les solutions IoT et M2M, par exemple, bénéficient d’une plateforme pour l’adoption par les entreprises de solutions mobiles d’Edge Computing, qui bénéficieront toutes, cette année, de l’arrivée imminente de la 5G dans le domaine commercial.

 

Travailler via le Edge

La valeur de l’Edge Computing mobile parallèlement à une mobilité d’entreprise sans précédent réside dans la capacité à fournir des services informatiques sécurisés et puissants, à la périphérie du réseau. Il réduit la tension et la latence opérationnelles en traitant les données les plus critiques à la périphérie et auprès de leur source d'origine, un atout inestimable en cette ère de plus en plus mobile, qui ne fera que croître à mesure que la prolifération des données se poursuit à un rythme extraordinaire. Il n’est donc pas surprenant que d’ici 2022, IDC s’attende à ce que plus de 40 % des déploiements de cloud computing des entreprises incluent l’Edge Computing.

 

De ce fait, l'Edge Computing mobile peut servir de porte d'entrée pour les solutions IoT qui doivent être utilisées dans le monde professionnel, et en particulier par les travailleurs à distance et sur les terrain, notamment dans l'industrie, la santé et la sécurité, pour ne citer que quelques secteurs. De la même manière que les ordinateurs portables et les smartphones ont créé un nouvel environnement pour les employés de bureau, l’Edge Computing mobile en fera autant pour ces travailleurs.

Dans ce contexte, nous nous attendons d'abord à ce que les appareils IoT comme les objets connectés aient un impact tangible dans le domaine de l'industrie 4.0, avec des secteurs tels que l'ingénierie, la fabrication et la logistique prêts à en tirer parti. Des solutions comme les lunettes intelligentes à réalité assistée sont déjà arrivées pour aider les travailleurs mobiles à mieux accomplir leurs tâches quotidiennes. Prenez par exemple le cas des magasiniers, que les lunettes intelligentes peuvent aider pour l’accomplissement de diverses tâches – de la préparation manuelle des commandes, en passant par le tri et la gestion des stocks jusqu’aux procédés de réception et de retrait des marchandises. L'accès à l'aide à la localisation et l'utilisation de confirmations vocales pour parcourir les listes de contrôle permettent également d'optimiser le flux de travail et l'efficacité.

 

La sécurité, une priorité constante

Bien entendu, l'opportunité offerte par cette nouvelle vague de technologies s'accompagne également du défi de maintenir la sécurité d'un périmètre de réseau en constante évolution. La sécurité restera la priorité pour les responsables des services informatiques à l’ère de la transformation numérique 2.0, les cybercriminels faisant évoluer leurs méthodes afin de capitaliser sur les éventuelles faiblesses de la stratégie informatique d’une entreprise. Des spécialistes de la sécurité tels qu’Avast font spécifiquement de l'IoT un de leurs principaux champs de bataille pour 2019, à mesure qu’augmente la sophistication. Les recherches effectuées par la société SonicWall, qui a identifié plus de 12 300 nouvelles variantes de logiciels malveillants au cours du seul premier semestre 2018, soutiennent cette position.

 

Les entreprises peuvent se protéger grâce à des technologies telles que l'Edge Computing mobile, qui permettent de crypter localement les données transmises et de les traduire en un protocole de communication avant de les envoyer sur le réseau principal de l’ensemble via le Cloud. En fin de compte cependant, il est important que les responsables des services informatiques fassent preuve de prudence et mettent en œuvre des mesures qui garantissent que l'accès et la gestion des dossiers puissent être centralisés, tout en investissant dans la formation du personnel afin que les employés comprennent l'évolution de l’environnement des menaces et le rôle qu’ils occupent dans la réduction des risques.

 

La nécessité permanente de garder un œil attentif sur la sécurité n’est toutefois pas une raison pour les entreprises de se détourner de cette nouvelle vague de transformation numérique. La technologie a toujours été un facteur clé leur permettant de rester compétitives et performantes, et cela est d’autant plus vrai en 2019, avec l'arrivée d’outils visant à offrir une mobilité et une productivité organisationnelles sans précédent.

 

Par William Biotteau, directeur général de Toshiba Client Solutions Europe en France (TCSE)

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :