IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

La place de marché Cloud d’Also monte en puissance

publié le jeudi 16/06/2016

Ce grossiste IT ne revendique que 7 fournisseurs IT sur sa place de marché Cloud ouverte en 2015. C’est moins que certains de ses concurrents, mais Also se veut sélectif pour bien accompagner la montée en charge de sa plate-forme Cloud, laquelle pourrait accueillir selon lui une cinquantaine de fournisseurs IT d'ici 2018.

 

 

Magazine CBP (www.channelbp.com) : Combien de fournisseurs IT sont-ils déjà présents en juin sur la place de marché Cloud d'Also France ?

Nourdine Belhadj, responsable Cloud du grossiste Also en France depuis fin 2015 : Nous avons déjà sept éditeurs de premier plan : Acronis, Act, Cloud Migrator, Elit Technologies,  Microsoft et Nomadesk.

 

N'est-ce pas très peu pour Also, qui possède une place de marché Cloud de qualité issue du rachat de Nervogrid ?

Also ne veut pas accueillir tout le monde. C'est peu, mais Also a préféré se focaliser au début sur un nombre limité d'acteurs. Le pré requis pour monter sur notre plate-forme Cloud est d'être hébergé et de savoir facturer des services consommés en réel. Des acteurs complémentaires, dans le domaine de la sécurité notamment, arrivent cet été.

 

Combien de fournisseurs espérez-vous avoir dans les prochaines années ?

Je table sur une cinquantaine de fournisseurs IT d'ici 2018. Je précise que chaque filiale d'Also a la possibilité d'enrichir sa place de marché Cloud avec des fournisseurs locaux pour la personnaliser.

 

Combien de clients revendique Also sur sa plate-forme Cloud au premier semestre 2016 ?

Also facture régulièrement plusieurs centaines de revendeurs en direct sur la base de leur consommation, puis nous reversons une certaine somme aux fournisseurs IT.

 

Votre plate-forme Cloud Also a-t-elle rempli ses objectifs sur sa première année d’exploitation ?

Je suis satisfait du chiffre d'affaires réalisé par notre plate-forme Cloud lors de sa première année. Nous sommes dans les objectifs fixés par le groupe au niveau européen. Ce business évolue de manière constructive et sa croissance est justifiée par une augmentation de la demande des revendeurs désireux de commercialiser des services Cloud.

 

Que pensez-vous des places de marché Cloud des autres grossistes IT ?

Elles ont le mérite d'exister. Celle d'Also est la plus développée en termes de services grâce notamment à son catalogue personnalisable. Elle reflète bien les spécificités de nos fournisseurs et les attentes de nos revendeurs.

 

Comment voyez-vous l'évolution des places de marché Cloud dans les années à venir ?

Je crois dans une verticalisation future des offres Cloud, tendance que l'on retrouvera sur la place de marché d'Also. Les verticaux les plus prometteurs sont ceux concernant par exemple les Notaires, les Comptables, les Architectes et autres professions libérales.

 

Comment a évolué votre partenariat avec Microsoft, qui est le principal fournisseur IT de votre place de marché Cloud ?

Also est devenu le premier grossiste Cloud Service Provider (CSP) de Microsoft en Europe car nous apportons aux clients des outils simples leur permettant de proposer et de facturer des services logiciels rapidement.

 

Le catalogue des offres Cloud de Microsoft est-il plus simple à décrypter que celui de ses licences « on premise » ?

Le catalogue Cloud de Microsoft est très riche mais Also est capable de le décrypter pour faciliter son accès à nos clients, tout en leur donnant les moyens de facturer leurs clients. Bonne nouvelle pour les revendeurs, il n'y a plus de coupon ou de pré facturation obligatoires sur les offres Cloud de Microsoft. Par ailleurs, Also est pour l'instant le seul à proposer les offres de Cloud public Azure via notre market place en Europe. Certains revendeurs nous ont fait savoir qu’ils regrettent de gagner moins d'argent sur le Cloud public de Microsoft que sur Office 365. 

 

Ne redoutez-vous pas que les éditeurs de logiciels passent en direct à moyen terme et court-circuitent leurs grossistes dans le Cloud ?

Non, car tous les fournisseurs IT ont leur propres technologies et infrastructures qu'un revendeur ou un client a du mal à faire converger et cohabiter pour construire des solutions. Par exemple, un Amazon revend d'abord sa technologie et ensuite les applications de ses clients dans sa boutique.

 

 

 

 

Parcours de Nourdine Belhadj :

 

Also France, responsable développement du Cloud

Depuis septembre 2015


Global SP, Ingénieur Commercial Cloud

février 2015 – septembre 2015

 

Insight, responsable hébergement

mai 2013 – janvier 2015

 

Global SP, Commercial ventes directes

septembre 2011 – mai 2013

 

Ebizcuss, Commercial

mai 2010 – juillet 2011

 

Inmac-Wstore, Software Spécialist

février 2003 – mai 2010

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :