IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

La naissance d’Also-Actebis Holding se précise

publié le jeudi 13/01/2011

C’est finalement le 8 février 2011, et non le 6 décembre que se tiendra l’assemblée extraordinaire qui validera la fusion des grossistes Actebis et Also. Rebaptisé Also-Actebis Holding AG, le nouvel ensemble deviendra le 3e grossiste IT européen avec environ 10 milliards de francs suisses. Les anciens actionnaires d’Actebis en détiendront 53%.

 

 

La fusion entre les deux acteurs s’effectuera au moyen d’une augmentation de capital ordinaire. 6 809 950 nouvelles actions seront émises, dont ne pourront bénéficier ni Schindler, la maison-mère d’Also, ni son actionnariat public. Au final, les anciens actionnaires d’Actebis détiendront 53% du capital d’Also-Actebis Holding AG, et leurs homologues d’Also, 47%. La part de Schindler sera ramenée à 30%, soit 64% des 47% mentionnés ci-dessus. Quant à Droege International Group Ltd, l’ex maison mère d’Actebis, elle détiendra 51% des 53% du nouvel ensemble.

 

Versement d’un dividende exceptionnel

Basé à Hergiswil en Suisse, Also-Actebis Holding AG sera présidé par Thomas C. Weissmann et dirigé par Klause Hellmich en qualité de Pdg. Ils ont donné leur accord pour qu’un dividende exceptionnel de 1 franc suisse par action soit accordé aux anciens actionnaires d’Also. En revanche, Also-Actebis Holding AG précise que le versement d’aucun dividende n’est prévu lors de l’assemblée annuelle des actionnaires, qui se tiendra le 9 mars 2011.

Enfin, Ivan Renaudin fait partie des cadres du groupe confirmés par Also-Actebis Holding AG dans leurs fonctions pour piloter ses différentes filiales, la France et les Pays-Bas en l’occurrence.

 

Un retard à l’allumage

Schindler, la maison-mère du grossiste IT suisse Also, avait annoncé le 24 novembre 2010 qu’elle n’avait pas encore reçu le feu vert des autorités européennes de la concurrence, pour la fusion entre Also et son rival Actebis. Elle n’avait donc pas finalisée la transaction en décembre, comme annoncée par Uwe Neumeier, directeur général du grossiste allemand Actebis. La commission européenne ne leur a accordé son feu vert qu’en décembre 2010.

 

Tant mieux sans doute, car les deux protagonistes, dont Special Distribution Holding Gmbh, la filiale de Droege International Group Ltd, la maison mère d’Actebis, avaient semble-t-il besoin d’un surcroît de temps pour mener à bien les négociations entamées, lesquelles apparaissent plus complexes qu’anticipées...

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :