IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

La crise financière impactera l'IT dès fin 2008

publié le lundi 13/10/2008
Les différents fournisseurs et revendeurs présents début octobre sur le Show case, le salon propriétaire d'Ingram Micro, ne semblaient pas trop affectés par la sinistrose ambiante. Ces acteurs estiment que la crise financière actuelle n'a pas encore vraiment impacté le marché IT, surtout sur le segment BtoB. Plusieurs intégrateurs IT interrogés notent seulement un petit report au premier semestre 2009 de certains projets IT importants. Est-ce parce que l'IT est - enfin - perçue par les entreprises françaises comme un vrai outil de productivité, surtout quand l'optimisation de la gestion de leur relation client (GRC) est en cause ? Apparemment, le segment BtoC de l'IT n'est pas logé à la même enseigne !
Les experts estiment cependant que le marché BtoC sera davantage impacté à court terme, surtout sur les ventes de noël, en raison de la relative baisse du pouvoir d'achat des particuliers. Bref, les revendeurs redoutent tous un sérieux retournement de la croissance dans l'IT pour le dernier trimestre 2008, voire sur le premier semestre 2009, si la perte de confiance des ménages et des entreprises dans le système bancaire s'amplifie. Le risque de ralentissement des ventes est d'autant plus réel que le prix catalogue des machines a augmenté dès fin septembre chez les fournisseurs IT.

Le spectre du « crédit crunch » et des ardoises
Par ailleurs, le réseau de distribution IT commence à être victime du « crédit crunch ». Même si les grossistes IT ou les organismes financiers interrogés démentent toute restriction de crédits, sauf sur les liquidités à très court terme, plusieurs revendeurs IT nous ont fait part de leur difficulté à en obtenir pour répondre à certains appels d'offres. Le dirigeant d'un des principaux grossistes IT nous a précisé que lui et ses confrères redoutent aujourd'hui de prendre de grosses ardoises, suite à une probable augmentation des défaillances de leurs clients dès fin 2008 : "Si un grand revendeur dépose, le robinet du crédit se refermera très rapidement, comme au moment du dépôt de bilan d'Ista il y a quelques années". La mise en redressement judiciaire d'Ares, le « roi de la colline » jadis, est l'un des signes avant coureur de l'actuelle fragilité accrue de certains grands revendeurs IT.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :