IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Jean Mounet, Syntec Informatique

publié le dimanche 06/01/2008

Le président du syndicat Syntec Informatique, mais aussi le DG de la SSII Sopra, donne à Channel Business Partners sa vision sur l'évolution du marché des services et de l'édition IT en 2008.

Les perspectives sont-elles bonnes pour les sociétés de services et les éditeurs en 2008 ?

Oui, le Syntec Informatique table sur une croissance soutenue pour 2008, comparables à celui de 2007, soit environ6,5 %, ainsi que sur un niveau de recrutement élevé. Enoutre, deux tiers des entreprises du secteur prévoient unaccroissement de leurs carnets de commandes en 2008. Notre indicateurde confiance des dirigeants demeure donc au beau fixe depuis le début2007.

Des points noirs en vue ?

Le Syntec Informatique prévoit une légèredérive du prix des services IT, comparables à celle del'inflation, suite notamment à l'augmentation raisonnable dessalaires dans le secteur. Toutefois, le recrutement de jeunescollaborateurs, dont les salaires sont moins élevés, apermis de stabiliser les masses salariales de nos adhérents.En parallèle, ces derniers ont amélioré leurscoûts de production, et donc leurs marges, car ils ont beaucoupinvesti dans l'industrialisation de leur processus.

Votre souhait pour 2008 ?

Que le Gouvernement définisse les TIC commeune priorité nationale, comme dans la plupart des paysdynamiques, et qu'il désigne un Monsieur TIC au sein duGouvernement. Un investissement massif dans les TIC permettrait àla France de gagner jusqu'à 0,5 % de PIB. Le Syntec Informatique a aussi suggéré la transformation du crédit d'impôt recherche en crédit impôtinnovation, afin de promouvoir les initiatives les plus innovantes. Ces dernières ne sont pas prises en compte dans le crédit d'impôt recherche, qui demeure trop théorique et universitaire.

Moyenne: 4 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :