IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

ITS Integra certifié Gold sur le Cloud public de Microsoft

publié le jeudi 19/09/2019

L’infogérant et opérateur multi-Cloud français ITS Integra a renforcé cet été sa position chez Microsoft dans le Cloud public.

 

L’aboutissement d’un travail continu sur plusieurs mois se traduit par la reconnaissance du statut Gold sur la compétence Cloud Platform (Services Cloud Microsoft Azure). Aligné sur la stratégie MSP de Microsoft, ITS Integra fait son entrée dans le cercle des partenaires suivis en positionnant notamment deux offres innovantes sur les services du cloud provider.

 

« Pour nous faire une place dans l’écosystème de Microsoft Azure, nous avons souhaité rentrer par les sujets les plus porteurs du moment. » explique Jan Gabriel, directeur des Alliances & du Marketing d'ITS Integra et responsable de la relation avec Microsoft. « Il y a une attente forte de la part du marché suite à l’annonce de Microsoft sur sa certification d’Hébergement de Données de Santé (HDS). Il s’agit désormais de développer des services et solutions cloud adaptés aux véritables besoins des acteurs concernés. Cela passe par la consommation de ressources certes, mais avant tout par un accompagnement fort et la définition d’objectifs de transformation communs. »

 

ITS Integra s’inscrit dans cette logique en mettant au point une offre de PaaS Santé référencée dans l’organisation Channel de Microsoft (One Channel Partner).

 

« Notre deuxième offre référencée dans le catalogue OCP correspond parfaitement à la pertinence du Partner2Partner. Différents acteurs – MSP, intégrateurs, ISV, startups – cherchent à s’associer pour apporter plus de valeur au client final. Nous avons donc choisi de développer un service de Proxy managé sur Azure, intitulé Surf Sécurisé. Nous nous appuyons sur la suite Olfeo, éditeur français reconnu ayant une approche différenciante en prônant la Sécurité positive pour les utilisateurs. »

 

L’accès Internet et son usage fait par les utilisateurs reste un facteur de risque majeur dans les entreprises à différents niveaux. De l’accès à un contenu interdit par la loi (ou la charte informatique) à la faille de sécurité exploitée par une attaque (cryptolocker, ransom ware, etc.), le ‘surf’ doit impérativement être sécurisé.

 

« Ce n’est que le début et nos ambitions sont fortes » poursuit Jan Gabriel, « puisqu’il s’agit d’un plan global à exécuter sur le long terme. Il comprend la montée en compétences pour les collaborateurs et une adaptation continue des outils de production pour offrir une véritable passerelle vers le cloud hybride. Cela ne se limite pas uniquement à Microsoft. Mais ce dernier reste un partenaire de choix sur le Business Cloud qui sait aujourd’hui nous proposer un accompagnement à la hauteur de nos attentes. »

 

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :