IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

IT Partners : back to basic !

publié le mercredi 11/02/2009

Ah ! Qu'il est bon d'assister - enfin - à un salon qui fleure bon le business. Cette quatrième édition d'IT Partners, salon dédié au channel organisé par Reed, a fermé ses portes le 4 février sur un franc succès. Les milliers de revendeurs qui ont arpenté ses couloirs durant deux jours étaient globalement studieux et satisfaits. De même que les fournisseurs qui ont bien joué le jeu, malgré des restrictions budgétaires évidentes. Pour preuve, des leaders comme Dell, EMC ou Sharp ont exposé pour la première fois lors de cette édition. Quant aux grossistes présents, qu'il s'agisse d'Actebis, Adimpo, Dexxon ou ETC par exemple, tous ont salué la qualité du visitorat et le nombre de contacts utiles.

Bien évidemment, la crise économique était au cœur de nombreuses discussions. Cependant, la plupart des acteurs présents n'ont pas cédé au misérabilisme ambiant, même si nombre d'entre eux étaient inquiets sur leurs perspectives de business pour 2009. Beaucoup redoutent surtout les effets pervers résultant d'un accès beaucoup plus limité aux encours et à la disparition de certaines lignes de crédits. Et même si ce n'est pas leur rôle premier, espérons que les fournisseurs IT prendront temporairement le relai des banques pour soutenir leurs partenaires les plus actifs. Bref, les affaires ont vite repris après ces mondanités car, comme dit le groupe Queen, le "Show must go on". D'autant que le secteur IT, il convient de le rappeler à nouveau, n'a pas matière à se plaindre depuis des années, surtout si on compare sa croissance soutenue à celles - négatives - de secteurs industriels sinistrés (automobile, banque, textile, etc.).

Back to basic
Cette quatrième édition d'IT Partners a aussi montré que le marché avait serré les rangs, prêt à expulser les faiseurs et margoulins du secteur, encore trop nombreux à mon goût. Plus intéressant, la plupart des revendeurs interrogés se sont refocalisés sur leur cœur de métier, la distribution et les services IT, renonçant à se polariser sur des technologies aux perspectives lointaines et stratosphériques. Au grand dam de certains fournisseurs IT, qui auraient bien voulu caser ici leurs offres de Cloud ou de Grid Computing par exemple. Ce retour du channel aux fondamentaux (back to basic) et à un ROI rapide est de bonne augure, même si toute vision court termisme contient son lot de désagréments. Mais, après tout, c'est une question de survie.
Et, en la matière, certains dirigeants de l'IT, très bien payés depuis des années, pour ne gérer que la croissance dans leur entreprise, ont du mouron à se faire. La crise économique actuelle va se charger de révéler les erreurs de management ou de stratégies qui ont conduit à de nombreuses aberrations dans l'IT, au niveau des politiques tarifaires ou des sorties de produits notamment. Un des effets bénéfiques de cette relative décroissance pourrait être, je l'espère, de replacer les fournisseurs et revendeurs IT dans une logique de demande et non plus seulement d'offre. Car force est de constater que ces deniers passent plus de temps à savoir ce qu'ils pourraient vendre aux clients, plutôt que de prendre réellement en compte leurs besoins réels et leurs spécificités. Back to basic !

 

Moyenne: 4 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :